CÉLÉBRITÉS

Selon Macron, l'ancien président François Hollande, serait responsable de la colère des gilets jaunes à son égard

November 30, 2018 14:14

Est-ce qu'ils le suivent partout ? Mis à mal en France par les "gilets jaunes", Emmanuel Macron a eu une surprise de poids à son atterrissage à Buenos Aires. En effet, la première poignée de main que celui-ci a échangé sur le sol argentin a été avec un agent de piste portant... un gilet jaune. Mis à part cette petite anecdote amusante, le président était en Argentine assister au sommet du G20, où il fit une intervention très remarquée.

Macron interpelle publiquement Hollande

Bien que le président francais ait pour principe de ne pas discuter des affaires internes de la France lorsqu'il se rend à l'étranger, il n'a cette fois-ci pas pu s'empêcher de condamner publiquement l'ancien président, François Hollande, qui avait ouvertement affiché son soutien aux gilets jaunes, les enjoignant à poursuivre leur action.

Sans mentioner ouvertement son nom, Emmanuel Macron a vivement critiqué les propos de Hollande tout en mettant l'accent sur sa responsabilté dans la situation actuelle : 

J’entends souvent des voix s'élever qui autrefois n’étaient même pas parvenues à faire bouger les choses et qui sont sans doute plus à la base de cette situation que ce gouvernement qui n’est aux affaires que depuis 18 mois.

À LIRE AUSSI: Emmanuel Macron est véritablement en chute dans l'estime des Français, annonce un récent sondage

Et de conclure son acte d'accusation par un retentissant :

Que voulez-vous, le cynisme fait partie de la vie politique.

On est bien loin des sourires et poignées de mains que ces deux-ci s'échangèrent par le passé.

gettyimages

Emmanuel Macron a prononcé un discours ferme et inflexible, insistant sur le fait qu'il ne cèderait pas à la pression comme l'avait fait François Hollande en 2013.

Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Quelles ont été les réactions des francais ?

La réponse des internautes ne s'est bien entendu pas fait attendre, certains donnant raison à Macron et d'autres à Francois Hollande.

Beaucoup reprochent à Hollande sa mauvaise gestion de la France :

Parfois avec une pointe d'humour et de sarcasme :

Certaines voix se sont également élevées pour fustiger Macron et soutenir Hollande :

gettyimages

Quoiqu'il en soit, espérons que le président saura entendre le peuple et appaiser la colère des Français.

À LIRE AUSSI: Désaccord au sommet ? Selon le ministre de l'Intérieur, Emmanuel Macron "manque d'humilité" !