INSPIRATION

8 faits intéressants que vous ne saviez probablement pas sur les cheveux gris

August 31, 2018 11:30

Chaque personne sait bien que tôt ou tard ses cheveux perdront leur couleur naturelle et deviendront gris. Malheureusement, c’est tout à fait inévitable (sauf, bien sûr, si vous êtes chauve). Néanmoins, beaucoup de personnes essayent de faire tout leur possible afin de ralentir ce processus et de rester "jeune". Dans ce but, nous voudrions vous présenter 8 faits très intéressants sur les cheveux gris qui pourront vous aider à comprendre leur nature et peut-être à éliminer les facteurs qui contribuent à ce qu'on appelle une canitie prématurée.

1. Le vieillissement normal est le plus grand coupable de l’apparition des cheveux gris

Tout le monde le sait. Cependant, les dermatologues appellent cela la règle de 50-50-50. "50 % de la population a environ 50 % de cheveux gris à l'âge de 50 ans", explique le professeur de dermatologie à l'université de Stanford, Anthony Oro. Et tout comme la peau, les cheveux changent de texture avec l'âge. En outre, les follicules pileux contiennent des cellules pigmentées qui produisent de la mélanine, un produit chimique qui donne la couleur aux cheveux. En vieillissant, ces cellules commencent à mourir. Par conséquent, sans pigment, les nouvelles mèches de cheveux deviennent plus claires et prennent diverses nuances de gris, d'argent et éventuellement de blanc.

Dean Drobot / Shutterstock.com

2. L’appartenance ethnique fait la différence

Pour le moment, les scientifiques ne connaissent pas pourquoi, mais en moyen les européens commencent à "grisonner" à 30-35, les asiatiques font face aux cheveux gris à 35-40 ans et les afro-américains ne voient de changement de couleur qu’après 45 ans.

3. Le stress semble jouer un rôle

Bien que le stress ne soit pas un facteur direct, il est impliqué dans beaucoup de problèmes de peau et de cheveux qui peuvent influencer significativement la couleur des cheveux.

shurkin_son / Shutterstock.com

4. Les gènes jouent aussi un rôle important

Vous pouvez ne pas le croire, mais ce sont surtout vos gènes qui déterminent le temps et la rapidité avec lesquels vos cheveux deviennent gris. Donc, si l'un de vos parents avait la tête pleine de cheveux gris dans la trentaine, il y a de bonnes chances que vous connaissiez la même chose.

5. Certains problèmes de santé rendent les cheveux gris

Selon les scientifiques, certains problèmes de santé comme la maladie thyroïdienne, le vitiligo, le manque de vitamine B12, l’alopécie en aires et certaines maladies tumorales rares et héréditaires peuvent détruire les cellules pigmentées du cuir chevelu et vous faire grisonner.

6. Le tabagisme affecte la couleur des cheveux

Le tabagisme affecte votre corps de la tête aux pieds. Cela inclut également les cheveux. Une étude a montré que les fumeurs sont 2.5 fois plus susceptibles de grisonner avant 30 ans que les non-fumeurs. Le tabagisme peut aussi ajouter du jaune au couleur de vos cheveux.

7. Un mauvais régime alimentaire peut aussi déclencher la canitie précoce

Le manque de certains nutriments joue un rôle important dans la canitie prématurée. Selon une étude, la faible teneur en ferritine, en calcium et en vitamine D-3 influence significativement la canitie, tandis qu'une autre étude conclut que le faible taux de cuivre, de zinc et de fer avance le processus de canitie prématurément.

Africa Studio/ Shutterstock.com

8. Les cheveux gris sont plus fragiles

Les cheveux gris sont plus fins que les cheveux de couleur naturelle car leur cuticule est plus fine. Vos cheveux ont besoin d'une protection naturelle contre l'eau, les rayons ultraviolets du soleil, l'humidité, les produits chimiques et la chaleur. Sans cette barrière, vos cheveux perdent de l'eau et seront plus secs et fragiles.

Profitez de ces informations afin de protéger vos cheveux contre la canitie prématurée. Bonne chance !

Sources : goodhousekeeping, webmd, healthline

À LIRE AUSSI: Vous en avez marre des cheveux gras ? Voici quelques conseils pour vous


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.