Allergie au soleil : comment reconnaître et traiter différents types d’affection liées au soleil

Santé et bien-être

July 16, 2018 17:55 By Fabiosa

Ah, enfin les beaux jours de l’été sont arrivés ! Vous pouvez enfin vous reposer quelque part au bord de la mer, vous baigner et bronzer jusqu’à ce qu'un superbe teint hâlé apparaisse. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Avez-vous remarqué des boutons étranges sur le décolleté, les épaules ou d’autres parties du corps qui commencent à gratter ? Il est fort probable qu’il s’agisse d’allergie au soleil. Mais comment peut-on l’identifier à coup sûr et la traiter ensuite ? Nous allons répondre à ces questions.   

anastasiya parfenyuk / Shutterstock.com

Alors, la première chose que vous devez savoir est ce qu’il existe plusieurs types d’allergies au soleil : la lucite estivale bénigne (LEB), la lucite polymorphe et l'urticaire solaire dont les causes d’apparition demeurent inconnues pour le moment. Pourtant, dans la majorité des cas, c’est la LEB qui est à l’origine de l’apparition des boutons et des démangeaisons après une exposition au soleil. C’est pourquoi nous allons parler en premier lieu de la lucite estivale bénigne.

Lucite estivale bénigne

Groupes à risque

Ce type d’allergie touche le plus souvent les adultes, dont 90% des victimes sont des femmes de 15 à 35 ans. On croit que la LEB est favorisée par les oestrogènes.

Symptômes

D’habitude, cette affection cutanée se manifeste sur le décolleté, les épaules, les avant-bras et plus rarement sur le dos, les jambes et les mains. Quant aux symptômes de la LEB, ils apparaissent entre 12 à 48 heures après l’exposition solaire et sont les suivants :

  • des petites papules pointues (parfois des lésions surélevées) ;
  • des démangeaisons plus ou moins intenses dans les zones touchées ;
  • des plaques.

Adam Gregor / Shutterstock.com

Il est également important de noter deux choses. Premièrement, sans traitement cette allergie disparaîtra en 2 semaines et elle récidivera obligatoirement à chaque exposition au soleil pour ensuite s’atténuer progressivement jusqu'à l'été suivant. Deuxièmement, la LEB revient toujours aux mêmes endroits et ne touche jamais le visage. Donc si vous présentez des symptômes décrits plus haut sur votre visage, il est fort probable qu’il s’agisse d’une autre affection.

Lucite polymorphe

Quant à ce type d’allergie au soleil, la lucite polymorphe se caractérise par :

  • des éruptions cutanées de différentes formes (boutons, des larges plaques rouges épaisses ou des petites cloques) ;
  • une manifestation sur toutes les zones qui sont exposées au soleil, y compris le visage et le cou ;
  • une aggravation d’année en année.

Africa Studio / Shutterstock.com

Urticaire solaire

Enfin, le dernier type d’allergie au soleil dont nous allons parler aujourd’hui se manifeste après 15 minutes d’exposition au soleil. Les gens qui en sont atteints ont des plaques rouges boursoufflées qui ressemblent à des piqûres d’ortie qui grattent.

Traitement

Si vous faites face à une de ces allergies solaires, vous pouvez vous adresser à votre pharmacien pour qu’il vous conseille des médicaments qui peuvent soulager les démangeaisons et diminuer l’intensité de l’éruption. En outre, il est fortement recommandé d’éviter au maximum le soleil et de protéger la peau en la couvrant et en utilisant une crème solaire protectrice. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il est toujours plus simple de prévenir un problème que de le résoudre ensuite !

Nous espérons que ces informations vous seront vraiment utiles. Nous vous encourageons aussi à partager vos expériences si vous avez déjà été confrontées à ce problème.

Sources : e-sante, doctissimo, marieclaire, passeportsante

À LIRE AUSSI: Les réactions cutanées aux cosmétiques sont-elles dues à une allergie ou à une irritation ?


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.