Le beau-frère du roi d’Espagne condamné à 5 ans de prison et bientôt incarcéré

Nouvelles

June 14, 2018 18:10 By Fabiosa

La famille royale espagnole est dans la tourmente. Iñaki Urdangarin, le beau-frère du roi Felipe VI d’Espagne vient d'être condamné ce mardi 12 juin par le tribunal suprême espagnol à 5 ans et 10 mois de prison ferme pour être exact. Il s’agit presque d’une grande première dans une famille royale européenne. Iñaki est le mari de la princesse Cristina d’Espagne avec qui il a 4 enfants.

gettyimages

En guise de rappel, le beau-frère du roi Felipe est condamné pour divers chefs d'accusation : Détournement de derniers publics, fraude fiscale et trafic d’influence. Il aurait dissimulé entre 2004 et 2006 des subventions à destination de la fondation à but non lucratif “NOOS” dont il assurait la présidence. Déclaré persona non grata dans la famille royale d'Espagne en 2013, il s’est depuis lors exilé en Suisse. Il faut dire que cette sentence qui a été donnée en appel et a été légèrement réduite, comparativement à la peine initiale prononcée par le tribunal de Palma de Majorque.

gettyimages

En effet, Iñaki avait initialement été condamné à 6 ans et 3 mois. Son associé, Diego Taures avec qui il a commis ces forfaits a lui aussi été condamné et sa peine a également été réduite de 8 ans et 6 mois à 5 ans et huit mois. Empêtré dans ce scandale de corruption, Iñaki Urdangarin aujourd’hui âgé de 50 ans, devrait donc passer par la prison. Il sera très prochainement convoqué par le tribunal des Baléares afin de discuter des modalités de son entrée en détention.

gettyimages

Pour son incarcération, il devra choisir la prison dans laquelle il doit purger sa peine. Ceci dans un délais de 10 jours maximum. “Tout indique que ce sera la prison de Brieva” précise le magazine “Hola!”. Cependant, Urdangarin dispose d’une dernière carte pour éviter la prison : le recours devant le tribunal constitutionnel pour demander une grâce. Va-t-il utiliser ce dernier recours ? Si oui, le tribunal constitutionnel peut-il gracier le beau-frère du roi dans le climat socio-politico-économique que traverse l’Espagne en ce moment ?

gettyimages

 

Autant de questions qui taraudent les esprits de nombreux observateurs, car l’opinion publique espagnole pourrait crier au scandale si ce dernier était gracié. La famille royale et le tribunal constitutionnel pourraient être accusés de partialité. On attend donc de voir ce qui se passera dans les tous prochains jours concernant cette affaire qui écorche de plus en plus la réputation de la famille royale espagnole.

Source : gala

À LIRE AUSSI: La crise du mariage des monarques espagnols : 8 affronts de la Reine Letizia envers le Roi Felipe VI