Conduire trop lentement peut vous exposer à une amende. Ce conducteur peu pressé l'a appris à ses dépens !

Nouvelles

September 21, 2018 17:39 By Fabiosa

L'histoire de ce chauffeur commercial de Villars dans la Loire peut réellement prêter à rire. Alors qu’il roulait sur une nationale de la Côte-d’Or, plus précisément entre Dijon et Chalone-Saône, notre homme s'est fait arrêter parce qu’il roulait à 60 km/h, alors que la vitesse minimale autorisée était de 80 km/h.

Ditty_about_summer / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Côte d'Azur : limitation de vitesse à 90 km / h sur l'A8 à partir du 1er octobre 2018

Il circulait donc en dessous de la vitesse réglementaire. Le chauffeur a bien donné les raisons qui l’ont poussé à rouler à cette vitesse, mais rien n'y a fait. Il a écopé d’une amende de 22 euros. Il avait cependant expliqué que quelques instants plus tôt, un automobiliste qui roulait dans le sens inverse lui avait fait un appel de phares. Et il s’est dit qu’il y avait peut-être un accident, ou un autre incident lié aux vendanges.

ricochet64 / Shutterstock.com

C'est donc ce qui l’avait poussé à réduire sa vitesse. Notre automobiliste a-t-il donc payé pour son excès de prudence ? En outre que stipule le règlement à ce sujet ? Il est vrai que le code ne fixe pas de vitesse minimum, mais selon le règlement, un conducteur ne peut circuler à une vitesse anormalement réduite en fonction des conditions de circulation et des capacités techniques du véhicule utilisé.

tommaso79 / Shutterstock.com

Tout contrevenant s’expose à une amende de 35 euros, mais qui peut être minorée à 22 euros par un paiement immédiat. Le code ne rigole donc pas. Par ailleurs, il faut souligner qu'une nouvelle loi concernant la réduction de la vitesse maximale à 80 km/h sur certaines routes de l’Hexagone, qui a mal été accueillie par les français, a aujourd’hui permis de réduire le nombre de morts sur nos routes.

PHILIPIMAGE / Shutterstock.com

En effet, au mois de juillet 2018 on a enregistré 5,5% de décès par accident routier en moins, par rapport à juillet 2017. Malgré ces chiffres positifs, de nombreux automobilistes continuent de manifester. Certains vont même à l'extrême, vandalisant les panneaux de limitation de vitesse, comme l’explique cette vidéo ci-dessous.

Il faut tout de même rappeler que les responsables de ces actes irresponsables s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à 15 000 euros. Mais revenons à nos moutons, que pensez-vous de cette amende burlesque pour conduite trop... lente ?

Source : Ouest-France, France 3

À LIRE AUSSI: Limitation à 80 km/h : incroyable chute du nombre d'accidents après la nouvelle mesure routière