Le muscle de votre jeunesse : comment renforcer la zone du cou pour un effet optimal et sans lifting

Santé et bien-être

June 12, 2019 12:59 By Fabiosa

Les femmes s'efforcent durement de rester belles et fraîches aussi longtemps que possible : nous ne lésinons pas sur les masques, les crèmes et autres soins faciaux, mais nous oublions souvent de soigner la peau de notre cou. Il s'agit d'un oubli commun et pourtant presque impardonnable, car c'est la partie du corps qui est généralement la première à révéler notre âge. Et tôt ou tard, l'affaiblissement naturel des tissus entraînera un relâchement, également connu sous le nom de ptose.  À quoi cela est-il dû ? 

Dmytro Flisak / Shutterstock.com

La peau et les muscles du cou sont plus fragiles et plus doux que ceux du reste du corps. De plus, le cou se trouve exposé aux possibles dommages provoqués par les radiations UV. Et pourtant, nous passons bien plus de temps à nettoyer et protéger la peau de notre visage ; c'est pour cela que l'hyperpigmentation, les plis et autres rides apparaissent bien plus tôt au niveau de la gorge. Mais ne désespérez pas : il n'est pas trop tard pour prendre l'habitude de nettoyer cette zone à l'aide d'une lotion douce, avant de l'hydrater. 

LStockStudio / Shutterstock.com

La manière dont nous dormons n'est pas non plus inoffensive : des coussins trop élevées ou trop nombreux peuvent également entraîner des plis au niveau du cou. 

Syda Productions / Shutterstock.com

De même, les déformations dues aux tissus adipeux peuvent en altérer l'apparence. La circulation sanguine est plus lente au niveau du cou, c'est pourquoi une plus grande quantité de graisses s'y accumulent et se trouvent parfois distribuées de manière inégale. Enfin, c'est également la dernière zone de notre corps à mincir lorsque nous perdons du poids. N'oublions pas non plus les "anneaux de Vénus", ces rides et tissus adipeux horizontaux visibles lorsque nous tournons la tête et qui sont d'autant plus présents en cas de surpoids. Ou encore l'effet "cou de Cléopâtre", un phénomène à l'apparence similaire mais principalement causé par la structure du cou et généralement héréditaire. 

Geinz Angelina / Shutterstock.com

Le muscle peaucier, également appelé platysma ou parfois "muscle de la jeunesse", se trouve lui aussi dans le cou au niveau de la 2ème vertèbre cervicale et remonte jusqu'à la mâchoire inférieure, voire un peu plus haut. Ce muscle se trouve fermement relié aux tissus sous-cutanés. Souvent, un manque de tonus de ce muscle entraîne un relâchement des commissures des lèvres et altère les contours faciaux autour du menton. 

Hank Grebe / Shutterstock.com

Savoir corriger le tonus de son muscle platysma ainsi que la bonne distribution de son activité musculaire est très bénéfique pour la partie inférieure et même centrale du visage. La bonne nouvelle : c'est possible sans avoir recours à la chirurgie esthétique. 

  1. Faites attention à votre posture : tenez-vous droits et évitez de marcher la tête baissée et le dos vouté. 
  2. Soyez attentifs à vos expressions faciales. Les émotions négatives peuvent nous faire froncer la peau et crisper les commissures des lèvres. Avec le temps, le platysma se relaxera et deviendra de plus en plus "paresseux". 
  3. Ne vous étirez pas exagérément le cou durant vos exercices physiques et évitez de vous masser au niveau de la gorge : vous risqueriez de vous blesser, et des étirements excessifs ne feront qu'abimer votre peau.

Honeybee49 / Shutterstock.com

Essayez de prendre l'habitude de suivre cet exercice simple : 

  • Prenez une posture droite et statique ; 
  • retournez la lèvre inférieure vers l'extérieur et tendez le menton vers le bas : le muscle du cou se contractera et sa tension sera visible. 
  • au bout de 6 secondes, reprenez la posture initiale et relaxez-vous ; 
  • répétez ce même exercice en alternant avec des périodes de repos. 

Si vous ressentez une tension dans la nuque en réalisant cet exercice, cela veut dire que la posture de votre tête n'est pas correcte. Il est nécessaire d'appliquer autant de tension que possible au niveau du muscle peaucier afin d'éviter la formation de ride avec les mouvements et différentes positions de la bouche. 

GlebSStock / Shutterstock.com

Il est également bon de se souvenir qu'il existe deux types de vieillissement : le musculaire et le cutané. Les exercices et conseils mentionnés dans cet article sont efficaces au niveau du vieillissement musculaire mais vous serviront moins en ce qui concerne la peau et les fines rides. De plus, n'oubliez pas qu'il n'existe aucune méthode qui fonctionne parfaitement pour absolument tout le monde. Dans tous les cas, maintenir un bon tonus des muscles du cou sera toujours utile afin d'éviter des changements trop dratisques avec l'âge ou l'apparition d'un double-menton. 


Cet article est proposé uniquement à titre informatif. Consultez un spécialiste certifié avant d’utiliser toute information fournie plus haut. L’utilisation des informations mentionnées ci-dessus peut nuire à votre santé. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient aucunement responsable des préjudices ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article..