Même les cheveux vieillissent : comment les hormones et maladies utérines affectent les cheveux après 40 ans

Santé et bien-être

July 12, 2019 09:41 By Fabiosa

Au fil du temps, prendre soin de ses cheveux devient de plus en plus délicat : avec l'âge, les cheveux épais s'affinent tandis que les cheveux crépus deviennent encore plus durs à coiffer. Plus tard, le besoin de se teindre les cheveux régulièrement ne fait qu'empirer la situation, sachant que pratiquement toutes les femmes commencent à avoir des mèches grises après 40 ans. D'ailleurs, nombreuses sont celles qui décident de couper leurs cheveux courts afin de se simplifier, mais doit-on vraiment prendre une mesure aussi drastique ?

SpeedKingz / Shutterstock.com

Comment freiner le vieillissement prématuré des cheveux ?

1. Teinture

Si vous vous teignez les cheveux depuis l'adolescence, ne soyez pas surprise que vos cheveux deviennent fins et ternes à un âge plus avancé. En les couvrant de pigments colorés ou en brûlant leur racine au peroxyde d'hydrogène, vous détruisez leur couleur naturelle et entravez le processus de régénération.

Olena Yakobchuk / Shutterstock.com

2. Densité

Ce critère dépend souvent de notre bagage génétique, mais après 40 ans, les follicules de cheveux s'appauvrissent et se régénèrent plus lentement, rendant les cheveux plus fins et fragiles.

3. Croissance

Les cheveux poussent grâce à une multiplication active des cellules du cuir chevelu. Lorsque ces cellules sont maltraitées ou négligées (au travers de shampouinages agressifs, trop fréquents ou trop rares ou encore de teintures excessives), les cheveux cessent de pousser. De même, la pointe des cheveux s'ouvre et devient fourchue en raison d'une nutrition déséquilibrée.

Miss Ty / Shutterstock.com

Les hormones. À l'approche de la la ménopause, notre corps produit de moins en moins d'oestrogène. Ce changement vient avec ses avantages, comme une plus grande espérance de vie chez la femme en raison d'une augmentation de la testostérone, mais il nous oblige également à dire adieu à nos rêves d'une épaisse et brillante crinière.

Manque de vitamines B. Les cheveux s'affinent pour la même raison que la peau se ride ou s'assèche. Avec l'âge, le métabolisme ralentit et l'absorption des vitamines diminue, dont celle de la vitamine D qui est responsable de la régénération des cheveux.

Diminution de la quantité de mélanine. La mélanine est un pigment naturel qui aide à conserver la couleur et le brillant des cheveux. Lorque sa quantité s'amenuise, ces derniers deviennent gris et drus.

Maladies utérines. Vers 40 ans, les cheveux peuvent se mettre à tomber en importante quantité en raison d'une anémie provoquée par des saignements menstruels abondants. Ce trouble utérin peut être engendré par la possible présence de polypes endométriyaux ou dans le col de l'utérus et qui évoluent en fibromes ou léiomyomes utérins.

Emily frost / Shutterstock.com

Nous vous recommandons d'ailleurs de ne pas céder à la tentation d'arracher vos cheveux gris à la racine : cela peut résulter en un risque accru de zones de calvitie. Au contraire, vous pouvez teindre vos cheveux gris ou les couper aux ciseaux à la base, s'ils ne sont pas trop nombreux.

Comment garder des cheveux sains pendant longtemps ?

  • Ne vous lavez pas les cheveux tous les jours ;
  • utilisez de l'après-shampooing et un masque pour les hydrater : appliquez le produit sur toute leur longueur, en commençant à environ 2 centimètres de la racine.

Ewa Parylak / Shutterstock.com

  • évitez les coiffures complexes et achetez un peigne à dents en bois ;
  • évitez l'usage excessif de fer à lisser, gels, pommades et autres sprays ;
  • évitez de vous exposer directement à la lumière du soleil sans couvre-chef ;
  • dormez sur un oreiller en soie ;
  • le froid et le vent peuvent entraîner des spasmes des vaisseaux sanguins du cuir chevelu, ce qui affectera l'état des cheveux. Afin d'y pallier, traitez-les avec des huiles protectices ;
  • échangez votre shampoing traditionnel pour un shampoing sec (sans alcool ni sulphates) ;
  • optez pour une coupe qui met votre visage en valeur et rafraîchissez-la toutes les 4 à 6 semaines ;
  • offrez-vous un soin tonifiant des cheveux ou un balayage ! Vous pouvez expérimenter à tout âge.

Les cheveux adorent les soins réguliers : oubliez les procédures qui vous promettent un effet durable, un volume ou un brillant parfait en une seule application et sans efforts. Et n'oubliez pas d'utiliser des masques hydratants de temps en temps ; vous pouvez même optez pour des masques faits maison !

Que vos cheveux restent sains et beaux !


Cet article est proposé uniquement à titre informatif. Consultez un spécialiste certifié avant d’utiliser toute information fournie plus haut. L’utilisation des informations mentionnées ci-dessus peut nuire à votre santé. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient aucunement responsable des préjudices ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.