ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

D'après les médecins, la succion du pouce est une habitude plutôt inoffensive et n'est pas nécessairement un problème

July 11, 2019 23:20

L’une des habitudes les plus courantes des enfants qui ne doit pas échapper à l’attention des parents est la succion du pouce. C'est un réflexe instinctif que certains bébés développent dans l'utérus de leur mère.

De telles actions apaisent l'enfant, en particulier lorsqu'il est stressé, a peur ou avant d'aller au lit. De plus, la succion du pouce ou du poing indique aux parents que le bébé a faim ou a été sevré trop tôt et qu'il n'a pas reçu suffisamment de réconfort pour communiquer avec sa mère. Il se peut aussi que le bébé fasse ses dents.

Si l'explication est claire, vous pouvez prendre certaines mesures, votre instinct sera satisfait et le bébé arrêtera de sucer son pouce.

Il existe des limites d'âge approximatives pour le moment où un enfant doit abandonner cette habitude. Cela se produit généralement à l'âge de 6-7 mois. Mais certains pédiatres soutiennent que les enfants peuvent sucer leur pouce en toute sécurité jusqu’à l'âge de 4 ans. Cela ne devrait pas inquiéter sérieusement les adultes et ne nécessite pas de mesures drastiques. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de rechercher la raison d’un tel comportement et pourquoi l’enfant ne peut se calmer sans sucer son pouce.

Si l'habitude persiste, vous pouvez alors suivre les étapes suivantes :

  • dire à l'enfant que vous voulez l'aider à faire face à cette habitude ;
  • accepter de limiter le temps de succion du pouce au moment du coucher, et pas dans les lieux publics ;
  • préciser que les grands garçons et les grandes filles ne sucent pas leur pouce ;
  • essayer de ne pas focaliser sur cela ;
  • ne pas mettre de gants ou de goût amer sur les doigts de l’enfant pour le forcer à abandonner cette habitude.

Faites-nous confiance, vos enfants finiront pas arrêter de sucer leur pouce ! Soyez patiente et compréhensive pour aider votre enfant à faire face à cette habitude.

Partagez ce post avec des mères inquiètes pour les aider à gérer leur stress.


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.