L'adénovirus a pris la vie d'une élève de 18 ans. Quelle est cette maladie et quels dangers présente-t-elle ?

Santé et bien-être

December 7, 2018 15:32 By Fabiosa

La plupart d'entre nous associent déjà l'hiver avec les rhumes et les virus en tout genre. Nous avons souvent tendance à ignorer les symptômes courants de ces maladies et nous connaissons peu de choses sur les complications qu'elles peuvent engendrer en fonction de certains états et conditions physiques spécifiques. 

Billion Photos / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: L'AVC chez les femmes : 6 signes précoces qu'il ne faut pas ignorer !

Olivia Paregol, une étudiante de première année à l'université du Maryland, College Park, n'avait que 18 ans lorsqu'elle a succombé aux complications de l'adénovirus. D'après certaines sources, peu de temps après qu'elle est tombée malade, on a diagnostiqué chez elle une inflammation du poumon. 

Quelques jours plus tard, elle a été transférée aux soins intensifs. Lorsque les médecins ont découvert que d'autres cas d'infection par l'adénovirus avaient été signalés sur le campus de l'université, il était déjà trop tard. 

Phase 3 de la fête des pères. Nordstrom avec Olivia. Oui, je vais acheter cette cravate.

Le cas d'Olivia n'est pas isolé. Lors de ces dernières semaines, dans le seul état du New Jersey, 11 enfants ont perdu la vie à cause de l'adénovirus. Étant donné le fait qu'il se dissimule derrière des maladies courantes telles que l'amygdalite, comme dans le cas de ce garçon mort des suites de cette maladie il y a quelques années, il arrive que les médecins ne parviennent pas à détecter ce qui se cache réellement derrière les symptômes du patient.

À LIRE AUSSI: Voici 10 symptômes courants de la maladie de la glande parathyroïde et ses complications potentielles

Il existe environ 50 variétés de cette maladie. Dans la plupart des cas, les gens infectés guérissent ; en revanche, les patients avec un système immunitaire faible peuvent faire face à des complications. Olivia était atteinte de la maladie de Crohn, ce qui la contraignait à prendre des immunosuppresseurs. C'est l'un des facteurs ayant entraîné une pneumonie.

Kateryna Kon / Shutterstock.com

L'adénovirus se transmet à travers l'eau (y compris celle des piscines et des saunas), par voie aérienne et contact physique avec des objets infectés. En parallèle, il peut s'activer tout seul en cas d'immunité faible, étant donné que l'une de ses souches est constamment présente dans le tissu lymphoïde. 

Autrefois une Phi Sigma...

Les différents types d'adénovirus peuvent entraîner l'apparition de rhumes, bronchites, croup, d'infections de l'œil ou de l'oreille, infections gastro-intestinale, et infections urinaires.

Symptômes

  • maux de gorge et irritation de la gorge ;
  • maux de tête ;
  • inconfort dans la région du nombril, diarrhée occasionnelle et vomissement ;
  • nez bouché, nez qui coule ;
  • toux ;
  • conjonctivite ;
  • fièvre ;
  • troubles du sommeil ;
  • faiblesse générale ;
  • fatigue ;
  • gonflement des muqueuses ;
  • blanchiment de la peau ;
  • humidification des yeux ;
  • baisse de l'appétit ;
  • lymphangiectasie (gonflement des ganglions lymphatiques).

Lorsqu'une personne possède un corps globalement en bonne santé, l'adénovirus peut disparaître de lui-même en l'espace de quelques jours. Dans la plupart des cas, le médecin prescrit des médicaments antiviraux ; une hospitalisation est quelquefois exigée. Pour soulager l'état du patient infecté, il est recommandé de boire moins de liquides et d'humidifier l'air de la pièce.

Afin de minimiser le risque d'infection, il est capital de se laver fréquemment et soigneusement les mains pendant la journée, en particulier avant les repas, après avoir voyagé dans les transports publics, et après avoir touché d'autres personnes. Conservez les sanitaires et toutes les surfaces de la maison propres, du moins celles avec lesquelles vous êtes souvent en contact, comme les plans de travail, les poignées de porte, les appareils mobiles, et les claviers d'ordinateur. 

Olivia était la benjamine des trois enfants de la famille. Si les médecins avaient su qu'il y avait d'autres cas d'adénovirus sur le campus, ils auraient probablement pu sauver la jeune fille. Lorsque vous avez des doutes, n'hésitez pas à insister pour passer des examens supplémentaires auprès de votre médecin traitant.

À LIRE AUSSI: La stéatose hépatique : les facteurs de l'accumulation excessive de graisses et comment inverser cette tendance 


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.