Une femme atteinte de dépression post-partum a disparu avec son bébé avant d'être retrouvés dans un terrible état

March 15, 2019 13:22 By Fabiosa

Tant que les hommes et certaines femmes refuseront d'admettre l'existence de la dépression post-partum, le problème ne fera que s'accroître. Après avoir donné naissance à un enfant, la vie d'une femme se retrouve entièrement transformée et, bien qu'il existe toujours de nombreux mythes au sujet de ce trouble, tous les parents devraient savoir comment gérer cette forme de dépression

Tolikoff Photography / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Pleurer est-il est un signe de faiblesse ? Des études affirment que c'est plutôt l'inverse !

Très souvent, ce trouble se manifeste durant les 3 premières semaines suivant la naissance du bébé, bien qu'il puisse également se présenter plus tard. Les symptômes les plus courants incluent un sentiment de culpabilité et de tristesse, provoqués par un manque d'instinct maternel et une réticence à prendre soin de l'enfant. 

De nombreux médias se sont penchés sur un cas très médiatisé qui a eu lieu au début du mois de mars 2019 : après avoir été portées disparues pendant une semaine, Rachel McAfee, 36 ans, a été retrouvée avec sa fille de 3 mois dans sa voiture. La mère souffrait d'une grave hypothermie et a été transportée à l'hôpital, mais la petite Emma était déjà perdue.

D'après l'une des versions des faits, Rachel souffrait de dépression post-partum et aurait essayé de se suicider. La raison pour laquelle elle a emporté son nourrisson avec elle reste inconnue. 

À LIRE AUSSI: Enfants de parents négligents : 7 conséquences qui les font souffrir

Une autre histoire d'une terrible dépression post-partum a été partagée par Samoina Wangui : cette dernière en a ressenti les premiers symptômes durant sa grossesse, lesquels n'ont fait qu'empirer après l'accouchement. Des mois durant, la jeune femme espérait pouvoir ressentir de l'amour pour son enfant mais sans pourtant y parvenir. Incapable de consulter un médecin, Samoina a alors cherché des solutions sur internet, collectant des informations au sujet de la dépression post-partum et lisant les témoignages d'autres femmes. Cela lui a non seulement permis de venir à bout de sa propre dépression, mais également d'aider d'autres mères. 

Des pensées suicidaires peuvent se manifester durant diverses périodes de notre vie. Une autre femme a confié qu'au début, elle pleurait constamment et réalisait son devoir de mère de manière mécanique, ne sachant comment se réjouir des accomplissements de sa fille avant de sombrer dans une spirale d'idées noires. Heureusement, elle a bravement affronté son problème et a fini par trouver la force de demander de l'aide. 

Les symptômes de la dépression post-partum peuvent varier d'une personne à l'autre, bien que ce trouble se manifeste souvent des manières suivantes : 

  • sentiment de tristesse et désespoir ; 
  • réticence à vouloir s'occuper du bébé ; 
  • pleurs sans raison apparente ; 
  • sautes d'humeurs et crises d'angoisse ; 
  • crainte d'être une mauvaise mère ; 
  • perte d'appétit, d'intérêt dans ses loisirs et jusque dans son hygiène personnelle ; 
  • fatigue, somnolence, difficultés à saisir des informations et troubles de la mémoire.

Souvenez-vous qu'il s'agit d'un problème de santé qui requiert une intervention médicale et non d'une incapacité à aimer votre bébé ou à être une bonne mère.

l i g h t p o e t / Shutterstock.com

En plus d'une aide médicale, il est important de vous reposer tout en gardant une activité physique modérée, de manger équilibré et à des heures régulières, de passer du temps dehors et de recevoir autant de soutien que possible de la part de vos proches.

Africa Studio / Shutterstock.com

La dépression est un trouble de la santé mentale et non un caprice ou un simple cas de mauvaise humeur. Il est aussi inutile que néfaste de vous en vouloir de souffrir de cette maladie ou de tout autre trouble de santé. De plus, ne cherchez pas à régler le problème toute seule, comme ce fut le cas de Rachel McAfee : refuser de demander de l'aide pourrait se conclure en une véritable tragédie. 

À LIRE AUSSI: Quelques exercices pour diminuer la pression et atteindre la sérénité


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.