"Je suis une mère agressive" ; voici des conseils pour les parents qui perdent patience avec leurs enfants

Famille & Enfants

April 16, 2019 11:18 By Fabiosa

"Je suis une mère agressive mais j'essaye de gérer ce problème". Combien de fois avez-vous déjà entendu une phrase de ce style ? 

La plupart des mères n'admettront sans doute jamais d'être parfois trop dures envers leurs enfants, et ce même si elles leur crient dessus constamment, les humilient et leur donnent des gifles. Plutôt que d'ignorer ce grave problème, il est toujours préférable, voire vital, de lui faire face et de tenter d'y remédier. 

YAKOBCHUK VIACHESLAV / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: En 2015, sa mère lui a tiré une balle dans la tête. Après 3 ans de convalescence, il est de retour chez lui

Les parents agressifs briseront inévitablement le cœur de leurs enfants. Dès leur plus jeune âge, papa et maman sont au centre de leur univers ; de les percevoir alors comme des agresseurs ne fera que ruiner leur entière notion de sécurité. 

Et il ne s'agit pas que d'agressions physiques : les attaques verbales peuvent s'avérer être la plus dévastatrice des armes. 

IZZ HAZEL / Shutterstock.com

Il existe plusieurs raisons derrière un comportement agressif chez une personne qui n'en avait jusque-là jamais fait preuve avant d'avoir des enfants : 

  • Une fatigue chronique ; 
  • le manque d'intimité avec son partenaire ; 
  • des problèmes d'argent ; 
  • un sentiment d'insécurité ; 
  • un désir obsessif de tout contrôler et d'accomplir plusieurs tâches à la fois ; 
  • du stress.

À LIRE AUSSI: Quand un mari devient un tyran. Pourquoi les hommes sont-ils agressifs envers les femmes ?

fotofeel / Shutterstock.com

Cela dit, connaître la raison d'un comportement ne garantit pas pour autant que vous soyez en mesure de l'éviter. Nous avons tous des mots ou situations qui peuvent nous faire sortir de nos gonds, mais tandis que certaines personnes savent contrôler leurs réactions, d'autres se laissent submerger par leurs émotions, ce qui ne fait qu'alimenter les pulsions agressives. Comment y remédier ?

Sandra P.Thomas, docteur à l'université de Tennesse dans la ville de Knoxville, nous à ce sujet donne un conseil simple : imaginez que votre enfant est un bébé allongé dans son berceau et en train de vous sourire. Lorsque vous vous sentez sur le point de perdre votre calme, essayez de garder cette image en tête. 

Halfpoint / Shutterstock.com

De plus la psychologue Laura J. Petracek recommande de faire une pause lorsque vous vous sentez à bout émotionnellement, et de mettre une petite distance entre vous et votre enfant : vous pouvez par exemple vous réfugier dans une autre pièce de la maison et chercher à penser à autre chose ou à vous concentrer sur le paysage à la fenêtre. 

Efforcez-vous de garder le silence jusqu'à ce que vous ayez repris suffisamment votre calme et que vous ayez réfléchir à ce que vous avez à dire.

Suivez également cette technique toute simple : respirez profondément et faites quelques exercices physiques très basiques à chaque fois que vous vous sentez agressive. Cela peut sembler curieux, mais les effets seront perceptibles ! 

Antonio Guillem / Shutterstock.com

Imaginez un scénario dans votre esprit : identifiez ce qui vous provoque et pensez avec précision à ce que vous devriez faire ou dire la prochaine fois.

Enfin, faites attention à votre qualité de vie : pratiquez la relaxation, la présence d'esprit et la méditation. Tout cela vous aidera à vous concentrer sur des émotions plus positives et également à écouter votre corps. 

Rido / Shutterstock.com

Des parents agressifs peuvent commettre des dommages irréparables chez le mental d'un enfant et détruire la confiance et la connexion parents-enfants, ce qui aura ensuite des conséquences parfois graves dans sa vie et ses futures relations. 

L'agressivité est un problème gérable. Il s'agit d'un combat difficile mais dont le résultat en vaut grandement la peine. 

À LIRE AUSSI: Voici 3 signes de trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité qui peuvent gâcher la vie à un enfant


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.