Ces parents étaient perplexes lorsque leur fille de 20 mois a atteint la puberté et a eu ses premières règles

Famille & Enfants

July 12, 2019 09:44 By Fabiosa

De nombreux parents redoutent l'arrivée de la puberté chez leurs enfants. Celle-ci engendre des sautes d'humeur et des crises de colère, mais les parents savent qu'ils ont 8 ou 9 ans avant de devoir faire face à cela. Cependant, certains parents doivent faire face à ce défi bien avant l'heure.

MsDianaZ / Shutterstock.com

Cela se produit lorsqu'un enfant traverse la puberté plus tôt que prévu ; il s’agit d’une affection appelée puberté précoce. La puberté précoce a lieu lorsqu'elle débute avant l’âge de 8 ans chez les filles, et de 9 ans chez les garçons. Les symptômes incluent :

  • la croissance rapide des os ;
  • un changement de la taille du corps ;
  • des poils pubiens ou sous les aisselles ;
  • les premières règles chez les filles.

TravnikovStudio / Shutterstock.com

La puberté précoce peut être centrale ou périphérique. La puberté précoce centrale est généralement causée par une blessure ou un défaut du cerveau ou de la moelle épinière, tandis que la puberté périphérique résulte d'un excès d'oestrogène ou de testostérone dans le corps en raison de problèmes liés aux ovaires, aux testicules, aux glandes surrénales ou à l'hypophyse.

metamorworks / Shutterstock.com

Qu'est-il arrivé à Alyssa ?

Russ et Dawn Hazael ont été très confus lorsque leur fille Alyssa a commencé à avoir des symptômes de puberté. Mme Hazael avait eu une grossesse normale, raison pour laquelle elle a été surprise lorsqu'un jour, à 20 mois, sa fille a commencé à saigner. Le bébé a été emmené à l'hôpital et les médecins ont dit aux parents que leur fille « saignait par voie vaginale.»

Reel Truth Documentaries / YouTube

Après une échographie sur la petite Alyssa, les résultats ont révélé qu'elle avait une masse de la taille d'une noix sur son ovaire droit et les médecins pensaient qu'elle était atteinte d'un cancer.

La petite fille a dû subir une intervention chirurgicale et ses symptômes ont commencé à disparaître ; la taille de la masse avait également diminué. Ses parents étaient soulagés !

Reel Truth Documentaries / YouTube

Malheureusement, un an plus tard, elle a recommencé à saigner et a été ramenée à l'hôpital, où d'autres tests ont été effectués. Là, les médecins lui ont diagnostiqué une puberté précoce en réalisant que ses taux d'œstrogènes étaient supérieurs à ceux des filles de son âge.

On lui a prescrit des médicaments pour contrôler ses hormones et, très vite, l'état de santé de la petite fille s'était amélioré.

Reel Truth Documentaries / YouTube

Après quelques mois, Alyssa est tombée et s’est blessée au genou. Au fur et à mesure que les jours passaient, l’enflure ne rétrécissait pas.

Ses parents ont alors décidé de la ramener à l'hôpital où on lui a diagnostiqué le syndrome de McCune-Albright, une maladie génétique qui était la cause initiale de son taux extrêmement élevé d'œstrogènes.

Reel Truth Documentaries / YouTube

La maladie impliquait des malformations au visage et des difficultés de croissance. Ses parents avaient peur que leur fille soit malheureuse et qu'elle ne vive pas la vie qu'elle était censée vivre.

Mais aujourd'hui, Alyssa, âgée de 16 ans, a appris à vivre avec les effets secondaires de sa maladie et à être aussi heureuse que possible.

Comment prévenir la puberté précoce chez votre fille

  • Le stress peut être une cause importante de la puberté précoce : essayez d’inscrire votre fille dans des activités de détente ;

Monkey Business Images / Shutterstock.com

  • Apprenez à parler à votre fille : expliquez-lui qu'elle peut discuter de tout avec vous.
  • L'obésité peut être une cause majeure de la puberté précoce : L'exercice physique et une alimentation saine peuvent prévenir ce phénomène.

Antonio Guillem / Shutterstock.com

En tant que parents, nous devons être conscients de la santé de nos enfants. Félicitations aux parents d’Alyssa pour leur gestion efficace de son état de santé, malgré leurs craintes.