"Tu n'as jamais quitté mon cœur." Après 75 ans de séparation, un soldat américain revient vers son amour français

Inspiration

June 14, 2019 17:12 By Fabiosa

La guerre est l'occasion de nombreuses traîtrises et pourtant, il peut en sortir du bien, y compris de l'amour. Même si vous pouvez penser que la guerre et l'amour ne devraient jamais être mélangés, quelquefois, cela se produit et les histoires qui naissent de la douleur et de l'horreur sont parmi les plus romantiques.  

Straight 8 Photography / Shutterstock.com

De plus, ces histoires d'amour qui se sont épanouies dans la réalité des horreurs de la guerre sont souvent plus émouvantes qu'un film. Nous ne vous jugerons pas si vous prenez une boîte de mouchoirs parce que celle-ci est à la fois touchante et tragique.

Ruslan Guzov / Shutterstock.com

En 1944, K.T. Robbins un jeune soldat américain est stationné avec son régiment à Briey en Meurthe-et-Moselle. Là il tombe amoureux d'une jeune française de 18 ans, Jeannine Pierson Ganaye.

France 2 / Facebook

Deux mois plus tard cependant, le soldat a dû quitter le village à la hâte et partir avec son régiment sur le front de l'est. Il voulait revenir vers Jeannine mais cela ne s'est jamais produit. Après la guerre, il est retourné aux États-Unis et s'est marié. Pendant toutes ces années, Robbins a gardé la photo et le souvenir de la Française au fond de son cœur. 

France 2 / Facebook

Lors d'un reportage aux États-Unis avec d'anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, cet homme de 98 ans a exprimé son unique souhait : retrouver cet amour. France 2 a réalisé son rêve. Avec 75 ans d'intervalle, les deux protagonistes de cette love story étaient enfin assis l'un à côté de l'autre, parlant comme s'ils n'avaient jamais été séparés.

France 2 / Facebook

Robbins a dit :

Je t'ai toujours aimée, toujours, tu n'as jamais quitté mon cœur.

France 2 / Facebook

Jeannine, mère de 5 enfants et veuve, l'a attendu toute sa vie. Elle ne comprenait tout simplement pas pourquoi il avait attendu si longtemps avant de lui rendre visite. Robbins a répondu :

Tu sais, je me suis marié, et je ne pouvais plus le faire.

Alors qu'il était temps de se séparer après quelques heures passées ensemble, K. T. Robbins déclara une dernière fois, les larmes aux yeux :

Jeannine, je t'aime, ma chérie.

France 2 / Facebook

Les deux veufs ont promis de se revoir. Ils ont tant à se dire, tant à ressentir. Nous espérons qu'ils trouveront enfin leur bonheur après 75 ans d'une amère séparation !