NOUVELLES

Une proviseure a demandé que ses élèves ne portent pas de leggings au-dessus de la taille 36 car cela "les grossit"

July 10, 2019 14:53

En raison du harcèlement en ligne persistant, il semble pratiquement impossible de pouvoir éradiquer les moqueries en raison de l'apparence des gens. Ce type d'humiliation peut se produire pratiquement n'importe où, entre élèves ou collègues et de manière aussi bien directe que plus subtile. Et c'est pourtant la dernière chose à laquelle on s'attendrait de la part de la proviseure d'une école réputée.

Monkey Business Images / Shutterstock.com

Heather Taylor, proviseure du lycée Stratford en Caroline du Nord, a été terriblement insultante en exigeant que seules les élèves de taille 34 et 36 soient autorisées à porter des leggings. L'incident a eu lieu alors qu'elle s'entretenait avec les étudiants au sujet des vêtements jugés appropriés.

Gansstock / Shutterstock.com

Dans l'enregistrement de cette discussion, on peut entendre la proviseure Taylor en train d'humilier délibérément les élèves :

Je vous l'ai déjà dit et je vais vous le redire : à moins que vous ne fassiez du 34 ou de 36, si vous portez quelque chose de ce genre et même si vous n'avez pas l'air grosses, vous donnez l'impression d'être grosses.

Andrey Burmakin / Shutterstock.com

Le code vestimentaire de l'école indique que lorsqu'une étudiante porte un pantalon de yoga, des collants, leggings ou spandex, elle est alors tenue de l'associer à un vêtement qui lui arrive à mi-cuisse. Cependant, ce règlement ne fait aucune mention d'une taille limite pour pouvoir porter ces habits.

cheapbooks / Shutterstock.com

Allison, une élève de première du lycée, a avoué que les paroles insensibles de la proviseure l'avaient blessée. Elle a confié :

Je ne fais pas une taille 34 et je me suis sentie visée à cause de ça. C'était très blessant car j'ai eu l'impression que ma taille me rend, vous savez, rebutante pour les autres à cause des vêtements que je porte.

cheapbooks / Shutterstock.com

Suite à ce scandale, Heather Taylor a présenté des excuses aux élèves et à leurs parents par le biais d'une annonce. Elle affirme également s'être excusée au sein de l'école, en se rendant dans chaque classe. De plus, elle a déclaré qu'elle souhaite maintenant s'assurer que les élèves se sentent le mieux possible et que le conflit avait été réglé.

Monkey Business Images / Shutterstock.com

Les autorités doivent faire très attention à la manière dont elles s'adressent aux enfants et aux adolescents, car cela peut avoir un grave impact sur leur perception d'eux-mêmes. Nous espérons qu'une pareille situation ne se reproduira plus.