ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Éducation sexuelle : une lubrification excessive chez la femme peut affecter les relations intimes

August 8, 2018 15:07

De nombreuses femmes se plaignent de divers problèmes associés au moment des rapports sexuels avec leur partenaire. Pour différentes raisons, l'intimité et le plaisir de la femme demeurent encore un sujet tabou dans les débats mondiaux sur la sexualité. 


L'absence de cette culture et le manque d'informations sur le plaisir féminin font que beaucoup d'hommes ne parviennent pas à procurer aux femmes les sensations voulues. Les rapports intimes deviennent dès lors moins agréables pour la femme et provoquent chez elles des difficultés à se sentir stimulées ou à être suffisamment lubrifiées. 

Phat1978/ Shutterstock.com

Bien que très rare, il existe cependant le cas inverse. Une petite partie de la population féminine n'a en effet aucune difficulté à être lubrifiée. Au contraire, beaucoup d'entre elles présentent même une caractéristique que l'on peut appeler un "excès de lubrification". 

En théorie, l'excès de lubrification n'est pas un problème de santé. Toutefois, il peut être la conséquence d'un certain type de dysfonctionnement qui doit être approfondi par un médecin. L'excès de lubrification fait que le liquide émis par les parties génitales de la femme peut aller jusqu'à couler le long de l'entrejambe.
 


Une visite chez le médecin est importante, car elle permet de dissiper certains doutes. En premier lieu, il faut s'assurer que les organes génitaux ne présentent aucune infection, car les infections vaginales peuvent entraîner de fortes sécrétions, voire provoquer une sensation trompeuse. Les pilules contraceptives peuvent également être considérées comme un agent déclencheur. 

Cookie Studio/ Shutterstock.com

Les pilules contraceptives peuvent augmenter le niveau hormonal d'œstrogène dans le corps, ce qui peut conduire à une intensification de la lubrification. Il est rare, mais pas anormal, que cet excès de sécrétion vaginale soit un signe de grossesse. Dans les premiers jours de gestation, le vagin peut également présenter de forts écoulements causés par le processus d'adaptation de l'utérus. 

pathdoc / Shutterstock.com

Une lubrification excessive peut être gênante aussi bien pour la femme que pour son partenaire, car un excès de flux vaginal diminue la sensibilité des deux organes génitaux. En effet, l'abondance de liquide réduit la friction exercée sur le vagin par le pénis à l'origine de la sensation de plaisir. 
 


Cependant, il existe des moyens pour améliorer cette situation. L'utilisation d'un préservatif peut être une alternative, car celui-ci augmente la friction entre les deux organes. Une autre technique très utile est le pompoarisme, et consiste en une série d'exercices pour fortifier les muscles de la région pelvienne, et favoriser la pénétration et le contrôle des organes génitaux. Il est également possible d'essayer plusieurs positions et de reproduire celles qui permettent un meilleur contact entre les deux organes. 
 


Si l'excès de flux devient incontrôlable, il est nécessaire d'aller consulter un gynécologue et de surveiller l'état de santé de vos organes sexuels. En revanche, s'il s'agit de quelque chose de propre à votre organisme, acceptez-le et faites-en une source de sensations.  

Détendez-vous et essayez de profiter du moment en donnant et en recevant du plaisir ! 

Source : Mulheres bem resolvidas


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.