Personne ne devrait subir cela. La maltraitance des seniors n'est pas un mythe, mais une terrible réalité

Famille & Enfants

October 26, 2018 23:37 By Fabiosa

La maltraitance des seniors peut prendre des formes différentes : elle va de la simple négligence aux abus financiers, voire physiques. Étant donné la part significative que les seniors représentent au sein de la population, il est extrêmement important de créer une prise de conscience sur l'un des plus gros problèmes de notre société : la maltraitance envers les seniors. Tout d'abord, nous devons comprendre en quoi elle consiste, quels visages elle peut prendre, et à quelle fréquence elle se produit.

Dmytro Zinkevych / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Tous les parents devraient le savoir : les stores peuvent être dangereux. Une vidéo en témoigne

Qu'est-ce que la maltraitance des personnes âgées ?

Les experts proposent différentes définitions. Pour les résumer toutes à la fois, on peut dire que ce type de maltraitance est un acte (seul ou répété), ou une absence d'action appropriée, pouvant causer de la détresse ou blesser une personne âgée. Cette maltraitance peut être intentionnelle ou involontaire et se présenter sous des formes très diverses. 

Les formes de maltraitance envers les seniors

1. La négligence

Ce type d'abus se produit généralement lorsque le personnel soignant ne s'occupe pas assez bien de la personne âgée. Cela peut aller du manque de nourriture ou d'eau en quantité suffisante au confort ou à la sécurité. L'auto-négligence est un autre type d'abus répandu. C'est lorsqu'une personne âgée est incapable de s'occuper d'elle-même pour des raisons physiologiques, psychologiques, ou financières. 

2. Les abus physiques

Selon le Centre National de la Maltraitance des Personnes Âgées, l'abus physique englobe toute forme de maltraitance physique pouvant causer des blessures corporelles, de la douleur, et surtout un affaiblissement. On l'identifie d'après les signes suivants : os cassés, coupures, ecchymoses, blessures. L'indicateur le plus courant d'abus physique est cependant un changement soudain de comportement causé par la violence domestique.

3. Les abus psychologiques (émotionnels)

Cette violence peut se manifester sous une forme verbale qui peut occasionner de la douleur, une grave angoisse, des dégâts sur la santé mentale, etc. Les abus émotionnels incluent l'intimidation, le harcèlement, l'humiliation, voire les menaces.

BeataGFX / Shutterstock.com

4. Les abus sexuels

Il peut quelquefois arriver que les seniors soient victimes d'abus sexuels, comprenant n'importe quel type d'acte sexuel non-consenti : toucher, violer, filmer, ou prendre des photos de corps nus. 

5. L'exploitation financière

Les seniors sont souvent victimes des manipulations financières des membres de leur propre famille. Les enfants aînés peuvent utiliser à mauvais escient les fonds ou même les biens de leurs parents âgés. Ils peuvent imiter leur signature, voler des liquidités et des actifs, forcer la personne âgée à signer des chèques ou d'autres documents, etc. 

6. L'abandon

C'est peut-être la forme la plus déshonorante de maltraitance. L'abandon se produit souvent lorsqu'un pourvoyeur de soins n'est plus en mesure de s'occuper correctement de la personne âgée, et décide de l'abandonner. 

Nadino / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Votre bébé frappe, cogne ou mord ? Les experts vous révèlent les 4 raisons qui le rendent parfois agressif

Les statistiques 

Aujourd'hui, le problème de la maltraitance des personnes âgées est toujours d'actualité et doit être résolu. Selon différentes études, plus d'un million de seniors américains de plus de 65 ans ont été maltraités, blessés, exploités ou, en d'autres termes, ont subi des abus de la part des personnes qui s'occupaient d'eux. Et si vous vous demandez combien d'incidents de ce genre sont signalés chaque année, ce n'est qu'un seul cas sur cinq ! 

  • De manière générale, d'après le Centre National de la Maltraitance des Personnes Âgées, les statistiques montrent que les formes d'abus les plus signalées sont verbales (psychologiques), financières ou matérielles, et physiques. 
  • La plupart des coupables de ces abus sont des membres de la famille (le plus souvent le conjoint ou l'enfant) et constituent environ 75 % des cas d'abus. 
  • Les victimes subissent généralement de multiples types d'abus. Par exemple, les seniors qui sont exploités financièrement signalent également des maltraitances psychologiques. 
  • Les deux tiers des victimes sont des femmes. 
  • Il n'existe aucun lien entre un agresseur et son sexe. La moitié des agresseurs sont des femmes
  • La plupart des rapports faisant état de maltraitance sont établis par des travailleurs sociaux (35 %) et des membres de la famille (16 %). 
  • Malheureusement, les statistiques sur ce problème ne sont guère rassurantes. Environ 40 % des aides-soignants ont admis avoir déjà maltraité leurs patients. C'est choquant, n'est-ce pas ? 

SpeedKingz / Shutterstock.com

Le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus sur notre planète va plus que doubler d'ici à l'année 2050, et va passer de 900 millions à 2 milliards, ce qui signifie que nous devons prendre des mesures pour mettre nos honorables citoyens seniors dans de bonnes conditions de vie. La plupart des victimes d'abus dépendent des personnes qui leur donnent les soins les plus basiques. Et celles qui ont été maltraitées sont bien plus exposées au risque (environ 300 % de chances en plus) de mourir dans les 3 à 5 années suivantes que les personnes qui ont été traitées normalement.

Les personnes âgées méritent de pouvoir satisfaire leurs besoins fondamentaux aussi bien que n'importe qui d'autre. 

À LIRE AUSSI: Syndrome de Pfeiffer : "Comment ne pas aimer un visage si doux et innocent ?" interroge une maman concernée