Trouver les racines du 'bullying' : qui ou que doit-on blâmer ?

Famille & Enfants

October 31, 2018 18:19 By Fabiosa

Rappelons tout d'abord que le bullying est effectivement un gros problème de société. Les conséquences d'un tel comportement peuvent être extrêmement dévastatrices, à la fois pour la victime, et pour le persécuteur. Mais c'est un problème qui a toujours existé dans les écoles. Avez-vous oublié comment les enfants se battaient ou s'insultaient dans la cour de récréation ? Qu'y a-t-il de différent aujourd'hui ? Le bullying a-t-il évolué ? Ou la génération actuelle est-elle différente de la nôtre ? Pour répondre à ces questions, il nous faut examiner les causes principales d'une telle attitude et comprendre pourquoi certaines personnes essaient d'en brutaliser d'autres. 

LightField Studios / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Les formes les plus courantes du bullying : comment savoir lorsque quelqu'un en est victime ?

Les causes du bullying : la racine du problème

La société humaine a passé de nombreuses années à analyser ce comportement et à essayer de déterminer sa cause principale. Tandis que certains experts penchent pour une cause unique et spécifique, la plupart des psychologues sont convaincus que les raisons suivantes suffisent largement à expliquer le bullying. Examinons les plus courantes et essayons de savoir si elles sont liées d'une certaine manière. 

1. Affirmer une domination

Les humains descendent-ils de l'animal ? Si tel est le cas, les mécanismes de sélection naturelle sont encore bien implantés dans notre esprit. De nombreuses études suggèrent que le cerveau que nous avons hérité de nos ancêtres il y a des millions d'années fonctionne toujours de la même manière. Cette partie du cerveau humain est appelée le cerveau reptilien. En dehors d'être responsable du rythme cardiaque et de la température du corps, il joue également un rôle clé dans la formation de notre amour-propre et de notre instinct de conservation. En d'autres termes, les gens ressentent le besoin d'avoir une vie sociale et ont peur de la mort grâce au cerveau reptilien. 

Nous savons tous que l'animal le plus fort possède toujours le meilleur territoire, la meilleure partenaire, et la meilleure nourriture. C'est pourquoi il est absolument naturel de se battre pour avoir une vie meilleure. Cette règle s'applique également au monde humain. Nous disposons de milliers d'outils pour affirmer notre domination sur quelqu'un d'autre, et le bullying est l'un d'eux. Le cerveau reptilien trouve quelqu'un de plus faible et essaie fondamentalement de lui "montrer qui est le patron". Un tel comportement est souvent reproduit par les jeunes enfants de parents "autoritaires". Dans d'autres cas, le bullying provient directement des parents eux-mêmes. 

Trouver les racines du 'bullying' : qui ou que doit-on blâmer ?golubovystock / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Une fillette de 6 ans sauve sa mère de la violence domestique en disant à son professeur que son papa est méchant

2. La solitude

On peut certainement "accuser" le cerveau reptilien d'être responsable de cette cause. Les enfants forment des groupes en se basant non seulement sur des centres d'intérêt communs, mais également sur des schémas comportementaux identiques. C'est là que le cerveau reptilien intervient. Nous nous efforçons d'avoir des relations sociales et cherchons des gens qui nous ressemblent pour nous en faire des amis. Nous formons des groupes pour créer autour de nous un sentiment de puissance et de sécurité. Une seule règle prévaut ici : prouver son mérite pour faire partie du groupe, c'est-à-dire prouver sa ressemblance avec les autres. C'est pourquoi on voit régulièrement des groupes de brutes intimider les autres, à l'image des loups qui chassent continuellement leurs proies.  

AlejandroCarnicero / Shutterstock.com

3. Le centre d'attention

La reconnaissance publique est une drogue. Lorsque vous êtes assis en haut de la montagne, vous ferez n'importe quoi pour y rester. De la même manière, vous allez essayer de conserver votre place dans la communauté. La combinaison d'un ego démesuré et de l'impunité est un mélange explosif. Ces enfants ont généralement derrière eux des familles extrêmement puissantes. Suivant les traces de leurs parents, ils essaient de bâtir leur propre empire dans le cadre de l'école. Le bullying, dans ce cas, est un simple instrument pour obtenir le respect.

Beaucoup d'enfants accordent plus de valeur au pouvoir qu'à la gentillesse, mais n'est-ce pas également le cas du monde des adultes ? On peut, à ce stade, se référer à nouveau au cerveau reptilien. Être le centre de l'attention, le roi ou la reine, ou encore le numéro un, équivaut à avoir tous les biens. Nous savons tous parfaitement que les gens détenteurs d'un pouvoir peuvent souvent en abuser. Personne n'a envie de perdre le pouvoir. 

Syda Productions / Shutterstock.com

Tout parent doit comprendre que chaque communauté scolaire possède ses propres règles. Et parce que la conscience de l'enfant se développe progressivement, elle est souvent incapable d'assimiler ces règles. C'est pourquoi le cerveau reptilien est beaucoup plus puissant chez les enfants que chez les adultes. Il les pousse à affirmer leur domination afin d'éviter la solitude, et à lutter pour accéder à une meilleure place dans la société. C'est pourquoi la cause profonde du bullying est en fait notre nature animale. 

Mais c'est là que le problème devient épineux. Comment dire que quelque chose de naturel est mauvais ? Peut-être que le cerveau reptilien n'est en fait pas responsable des effets dévastateurs du bullying moderne. Peut-être doit-on plutôt accuser les adultes de ne pas enseigner aux enfants les limites d'un comportement socialement acceptable, de ne pas s'en occuper suffisamment, ou de les brutaliser eux-mêmes... ?  

À LIRE AUSSI: Des célébrités racontent comment elles se sont fait harceler elles aussi