INSPIRATION

Atteinte d'une maladie en phase terminale, sa mère choisit de la porter à terme pour servir un but ultime

September 26, 2018 12:43

La famille d'Annie Ahern était au comble du bonheur quand elle a découvert que sa mère la portait dans son ventre. C'était la meilleure nouvelle de tous les temps, et ils ne s'attendaient à rien de mal avant d'avoir fait un scanner de son anatomie à l'hôpital.

À LIRE AUSSI: Un garçon de 4 ans accepte généreusement de donner sa moelle osseuse pour sauver la vie de ses frères

Quelques instants après, leur vie a basculé lorsque le médecin leur a dit que leur bébé souffrait d'un mal en phase terminale :

Ce que je dois vous dire n'est pas facile. Votre bébé a une anencéphalie.

 

Les mots "incompatible avec la vie" avaient frappé la jeune mère et elle ne pouvait pas croire ce qu'elle avait entendu et vu. Elle pensait que c'était un mauvais rêve et que ça n'arrivait pas vraiment.

Annie était leur troisième fille et elle était la seule dont le nom avait été facile à choisir avant même sa naissance. En effet, Annie signifie "grâce" et ses parents confiaient :

Nous savions qu'elle avait un but dans la vie, même si elle n'était pas faite pour ce monde.

 

Ce fut une nouvelle choquante, mais la mère d'Annie est une femme incroyable qui savait que son bébé avait sa raison d'être en ce monde. Elle a alors décidé que ses organes pourraient être utilisés pour sauver la vie d'autres bébés.

Quand elle a partagé l'idée avec son médecin, sa réponse a été :

Êtes-vous sûr que c'est ce que vous voulez faire ?

 

Quand son bébé Annie est née, tout le monde était prêt à la voir quitter bientôt ce monde. Ils ont rassemblé la famille pour rencontrer la fille si précieuse. Les moments où la mère tenait son enfant ont été les plus mémorables de sa vie. Elle sentait que ça ne suffirait pas, peu importe combien de fois elle embrassait Annie.

Il s'est avéré que les organes d'Annie ne pouvaient pas être utilisés pour d'autres bébés, mais ils pouvaient être pris à des fins de recherche et les valvules cardiaques seraient destinées à des receveurs. Au début, c'était difficile à accepter, mais la famille pensait que c'était la principale mission de leur fille chérie.

Toutes les fins ne sont pas heureuses, mais certaines fins sont utiles pour permettre un meilleur renouveau.

À LIRE AUSSI: Dernier souhait d'un adolescent atteint du cancer : se marier pour prouver qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves