Une adolescente canadienne retrouvée morte, selon le médecin légiste son tampon hygiénique serait responsable

Santé et bien-être

July 16, 2018 17:56 By Fabiosa

Lors d'un voyage scolaire, une jeune fille, Sara Manitoski, est morte dans son sommeil et l’enquête a révélé que son tampon pourrait l'avoir tuée.

Un voyage scolaire fatal

Juste avant sa mort, Sara venait de rejoindre ses camarades de classe pour un voyage d'éducation à Hornby Island, au large de l'île de Vancouver. Le voyage devait durer toute la nuit.

Or, le jour suivant, quand tout le monde est allé prendre le petit-déjeuner, cette fille de 16 ans ne les a pas rejoints. Et quand ils sont allés la voir, ils l'ont retrouvée encore dans son lit, avec son réveil qui sonnait. Tous les efforts déployés par le personnel, les étudiants et les premiers intervenants pour ramener Sara à la vie ont échoué.

Un choc toxique

Le rapport du service du médecin légiste de sa province, la Colombie-Britannique, a révélé qu'elle était morte d'un choc toxique déclenché par le tampon qu'elle portait. Mais ce n’est pas le seul facteur qui aurait provoqué le choc toxique.

Bien qu'on ait retrouvé une souche de staphylocoque doré sur son tampon, Dee Hoyano, le médecin hygiéniste d'Island Health, affirme qu'il est possible qu'un usage prolongé du tampon ait entrainé l’infection qui lui aurait été fatale.

L'histoire de Lauren Wasser

Sara n'est pas l’unique victime d’un choc toxique causé par un tampon. Le mannequin Lauren Wasser a survécu à un syndrome de choc toxique causé par un tampon, mais a dû être amputée des deux jambes.

Depuis qu’elle a perdu ses jambes, Wasser est devenue une porte-parole qui alerte les femmes sur les risques liés aux tampons.

La vie est sur le point d'être complètement différente, une fois encore ! Pourtant, je suis de bonne humeur et prête à commencer un nouveau chapitre.


Elle exige également qu’il y ait plus de transparence en ce qui concerne les produits d'hygiène féminine.

À LIRE AUSSI: Lauren Wasser a perdu ses deux jambes à cause d’un tampon et met maintenant les autres femmes en garde