Le Palais de Buckingham serait responsable de la presse négative autour de Meghan Markle, d'après certaines sources

Famille royale

September 9, 2019 09:00 By Fabiosa

Il n'est pas toujours facile de faire partie de la royauté britannique, ce pour plusieurs raisons. Vous devez non seulement faire face à l'opinion des gens du monde entier, mais sans avoir vraiment le droit de vous défendre.

L'experte royale Victoria Arbiter a confié à TODAY que Meghan Markle pourrait peiner face à la tradition royale interdisant de s'opposer ouvertement à la presse négative.

Getty Images / Ideal Image

D'après Victoria, l'ancienne actrice devenue duchesse serait habituée à ce qu'un publiciste s'exprime en son nom face à la presse afin de nier toute rumeur néfaste ou affirmation erronnée. Au contraire, en tant que membre de la royauté, Meghan n'aurait pas vraiment l'opportunité de se défendre face aux accusations, qu'elles soient véridiques ou non.

Le Palais de Buckingham serait responsable ?

De son côté, la star de télé-réalité Nicola McLean a récemment commenté que d'après elle, le Palais de Buckingham lui-même pourrait être derrière toute cette mauvaise presse que la duchesse a reçue ces derniers temps.

Getty Images / Ideal Image

Lors d'une interview sur le plateau de l'émission anglaise Jeremy Vine on 5, Nicola McLean a confié qu'elle trouvait le public très dur aussi bien à l'égard de Meghan Markle mais également de son mari le prince Harry. Elle soupçonnerait même l'administration du Palais de Buckingham de ne pas être particulièrement tendre avec eux :

Je pense que beaucoup de cette mauvaise publicité provient du Palais. C'est eux depuis le tout début.

Getty Images / Ideal Image

Devraient-ils en faire plus pour la duchesse ?

De même, à l'occasion d'un entretien pour le podcast Yahoo's Royal Box, Nicola a critiqué la famille royale pour ne pas protéger suffisamment la duchesse.

Elle y a expliqué que de nombreux américains admirent la reine d'Angleterre et adoraient de même la défunte princesse Diana.

Getty Images / Ideal Image

La population des États-Unis serait fière que l'une d'entre eux fasse partie de la famille royale mais n'apprécient pas la manière dont le Palais a fait face à la mauvaise publicité dont Meghan souffre actuellement.

Il semblerait, cela dit, qu'ils aient le sentiment que la famille royale n'a pas fait assez pour protéger Meghan.

Getty Images / Ideal Image

Selon vous, est-il temps que le Palais de Buckingham fasse preuve d'un véritable soutien à l'égard de Meghan Markle en la défendant fermement contre les critiques constantes ?