FAMILLE ROYALE

L'ancien secrétaire particulier de Ladi Di qualifie Meghan Markle de "sans importance" et lui demande "d'en faire moins"

Date September 12, 2019 15:13

La duchesse de Sussex fera très bientôt son retour officiel après son congé de maternité. Meghan a accouché de son premier enfant en mai 2019 et a fait une pause plusieurs mois dans ses engagements royaux afin de prendre soin de son nouveau-né.

Cela dit, la duchesse nous a déjà accordé quelques apparitions publiques. Et pourtant, certains fans de la famille royale affirment qu'elle ne méritait pas ce congé de maternité car elle n'aurait pas de véritable travail.

Depuis le temps que le public la critique, Meghan s'est probablement habituée au jugement constant. Cette fois, c'est au tour des médias australiens de s'attaquer à elle.

Elle est "sans importance"

Dans un épisode pour le moins controversé de l'émission 60 Minutes Australia, le présentateur Karl Stefanovic a accusé la duchesse de Sussex d'être responsable de tous les problèmes du Palais de Buckingham.

M. Stefanovic affirme que Meghan est la cause de tous les scandales que la famille royale a récemment affronté, la qualifiant "d'énorme migraine" pour le reste de la royauté. Et l'ancien secrétaire particulier de la princesse Diana, Patrick Jephson, est du même avis.

Ce dernier n'a pas plus mâché ses mots au sujet de la duchesse, déclarant qu'elle ne comprend pas qu'elle est l'épouse du sixième héritier au trône de Grande-Bretagne. Il pense également qu'elle devrait "en faire moins" car elle serait "constitutionnellement sans importance".

Patrick a ajouté :

Meghan n'est pas et ne sera jamais une britannique normale, le défi pour elle est donc en partie de s'appliquer à comprendre ce que cela signifie, d'être ou ne pas être une britannique normale, ce afin de savoir comment faire usage au mieux de son extraordinaire influence et notoriété.

Il est dit que Meghan est plus impliquée dans les décisions de relations publiques que n'importe quel autre membre de la famille royale. Le commentaire de Patrick Jephson implique clairement qu'elle devrait laisser ses agents faire leur travail et apprendre comment faire bon usage de sa position afin d'avoir une influence positive sur la population de Grande-Bretagne et également mondiale.