FAMILLE ROYALE

Le ruban jaune de Meghan Markle laissé en mémoire d'une sud-africaine assassinée a été volé par des "chasseurs de trophées"

October 10, 2019 10:26

Lorsque le prince Harry et Meghan Markle ont commencé leur tournée de 10 jours en Afrique du Sud, la campagne #AmINext venait juste d'être lancée dans le pays afin de protester contre le meurtre brutal d'une étudiante de 19 ans, Uyinene Mrwetyana.

Sur place, la duchesse de Sussex s'est exprimée au sujet de ce crime par le biais d'un geste très solennel. Malheureusement, des gens dénués de tout respect ont volé l'objet qu'elle avait laissé en honneur de la mémoire de la jeune femme.

Getty Images / Ideal Image

Uyinene a été agressée à un bureau de poste, où son attaquant l'avait attirée, avant d'être abusée et cruellement assassinée. Durant sa visite, Meghan s'est rendue sur les lieux du crime et y a attaché un ruban jaune en mémoire de cette innocente victime, montrant par la même occasion que la famille royale condamne les violences sexistes et féminicides.

Emporté en guise de souvenir

D'après le DailyMail UK, des chasseurs de trophées sans cœurs se seraient ensuite emparés de cette bande de tissu hautement symbolique, dénouée et emportée comme un souvenir pour le moins macabre de la duchesse de Sussex. Ce "trophée" terminera probablement dans une sorte de collection ou servira de décors dans la maison d'une personne riche. Ou peut-être s'agit-il de l'un des fans de Meghan, et dont l'obsession est allée un peu trop loin.

L'épouse du prince Harry sera certainement outrée en apprenant que son émouvant message de soutien a été volé. On pourrait parler d'une attaque contre sa compassion lorsqu'on pense que son pèlerinage en l'honneur d'Uyinene a été exploité de la sorte.

Meghan ne baisse pas les bras

Son Altesse Royale est une véritable guerrière des droits de la femme. D'une manière ou d'une autre, elle continuera à se battre pour sa noble cause. En Afrique du Sud, elle avait par exemple présidé une discussion avec plusieurs femmes de pouvoir autour d'un petit-déjeuner. Cet engagement royal sans le prince Harry avait pour but de promouvoir le travail d'activistes et organisatrices d'événements qui cherchent à améliorer la situation actuelle.

Nous sommes déçus et offensés par une telle attitude de la part de certains collectionneurs. La tragédie de'Uyinene Mrwetyana ne sera pourtant pas oubliée de sitôt. N'hésitez pas à partager cet article et à exprimer votre soutien à l'égard de sa famille.