Le bracelet qu'Emmanuel Macron portait pendant la finale et lors de la réception des Bleus à l'Élysée

Célébrités

July 18, 2018 22:02 By Fabiosa

Emmanuel Macron ne désirait rien perdre du second sacre de l'équipe de France de football en tant que champions du monde. Il avait donc fait le déplacement jusqu'à Moscou pour assister à cette finale qui s'annonçait très belle. C’est ainsi qu’il a donc assisté dimanche 15 juillet à la finale de la coupe du monde qui opposait la France à la Croatie.

Embed from Getty Images

Durant cette rencontre de football, on pouvait remarquer qu’Emmanuel Macron portait un bracelet tricolore au poignet gauche, un bracelet qu’il portait encore le 16 juillet alors qu'il recevait à l'Élysée l'équipe des France au lendemain de sa brillante victoire finale.

Embed from Getty Images

Le bracelet est bleu blanc rouge, mais quelle en est l’origine ? En réalité, ce bracelet avait été réalisé et offert à Emmanuel Macron le 23 juin dernier, lors d'une visite rendue à des soldats blessés aux Invalides, à l’occasion de la journée de soutien pour les blessés de guerre. Il s'agissait donc d'une véritable marque de soutien pour ces soldats.

Et pour davantage étendre ce soutien, le président a invité à cette finale l'adjudant-chef Manuel, amputé d’une jambe et d'un bras en 2017, lors d’une opération au Mali. Le président a même invité l'adjudant-chef à le suivre dans les vestiaires des bleus après la rencontre, afin de célébrer la victoire. Et voici en quels termes touchant Emmanuel Macron a présenté le militaire aux champions du monde : “Il était donné pour mort au Mali. On l’a sauvé."

Emmanuel Macron a également précisé : "Il a perdu une jambe, un bras et a été abîmé de partout. J’ai fait sa connaissance au mois de juin. On ne voit qu’une chose, c’est son sourire”. Des paroles touchantes qui ont poussé le sélectionneur Didier Deschamps a venir embrasser le militaire. L'armée a remercié le président Emmanuel Macron sur son compte Twitter, pour ses multiples gestes de soutien à l'armée et aux blessés de guerre.

Source : closermag

À LIRE AUSSI: Congrès de Versailles - Emmanuel Macron : "Je sais que je ne réussis pas tout"