Mort de Krisztina Rady : la plainte visant Bertrand Cantat classée sans suite

La plainte contre le chanteur Bertrand Cantat pour “violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner” à propos de la mort de Krisztina Rady retrouvée pendue à son domicile en 2010 vient d'être classée sans suite par le parquet de la ville de Bordeaux. Cette énième plainte avait été déposée à la fin du mois de mai dernier par l’ancienne avocate de Cantat, Maître Yaël Mellul, qui n’est nul autre que la présidente de l’association Femme et libre.

gettyimages

Selon madame la procureure de la république de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, les différentes investigations diligentées par la police judiciaire de sa ville n’ont pas permis de “caractériser que le suicide (...) était en relation avec des violences commises sur elle par Bertrand Cantat”. Pour cette raison, la décision de classer sans suite cette plainte a été prise le 4 juillet dernier. Par ailleurs, le parquet de Bordeaux avait auparavant diligenté 3 enquêtes pour découvrir les causes réelles qui avaient poussé Krisztina Rady à se donner la mort et qui avaient été toutes classées sans suite.

gettyimages

Et ces décisions de justice “n’ont pas fait l’objet de recours” a précisé la procureure. Bertrand Cantat a été notifié du classement sans suite de la plainte qui pesait contre lui. L’avocate madame Yaël Mellul, qui avait déposé cette plainte, disait être en possession de nouveau éléments susceptibles de démontrer la culpabilité du chanteur de 54 ans dans cette affaire. Mais ces éléments n’ont pas suffi à faire condamner Cantat. Une plainte qui vient donc d'être classée, au grand désarroi des associations de défense des droits des femmes, mais au grand soulagement de Bertrand Cantat.

gettyimages

Même si le chanteur sort grand gagnant de ces décisions de justice, il faut dire que sa carrière a aujourd’hui pris un grand coup. Il a d’ailleurs été obligé d’annuler tous ses derniers concerts à cause des manifestations de nombreuses organisations qui le considèrent comme un symbole de la violence faite aux femmes. On imagine bien que ces associations pour le droit des femmes ne baisseront pas les bras après cette décision. On attendra également de voir si l'avocate Yaël Mellul introduira un recours pour faire appel de cette décision.

Source : lemonde

À LIRE AUSSI: La mère de Krisz­tina Rady, l’ex-femme de Bertrand Cantat qui s’est suicidée, apporte son soutien au chan­teur

Des trucs plus intéressants