Cofondatrice des Femen, Oksana Chatchko s'est suicidée

L'une des co-fondatrices du mouvement de protestation féministe Femen a été retrouvée morte dans son appartement à Paris, a indiqué lundi le groupe féministe.

Inna Shevchenko / Facebook

Les activistes de Femen, connues pour leurs protestations topless audacieuses, ont déclaré que l'Ukrainienne de 31 ans, Oksana Shachko, avait été retrouvée lundi avec une lettre de suicide près de son corps. “C'est avec un grand regret et une profonde douleur que je dois confirmer la mort d'Oksana”, a déclaré Inna Shevchenko, l'une des responsables de Femen, qui vit également dans la capitale française.

Oksana Chatchko / Facebook

Une autre fondatrice de Femen, Anna Goutsol, a écrit sur Facebook: “RIP. La plus intrépide et vulnérable Oksana Shachko nous a quittés. Nous pleurons avec sa famille et ses amis”, a-t-elle écrit, ajoutant que le groupe attendait “la version officielle de la police”.

Oksana Chatchko / Facebook

Shachko était l'une des quatre activistes féministes qui ont fondé Femen en 2008, en Ukraine. Exilée en France depuis 2013, elle avait depuis quitté le groupe et travaillait en tant qu'artiste, et opérant sous le slogan “Je suis venue, j'ai dépouillé, j'ai gagné”. On se souvient que le groupe Femen avait rapidement attiré l'attention dans le monde entier avec ses protestations poitrine nue, contre le sexisme.

Inna Shevchenko / Facebook

Leurs protestations avaient à un moment donné, commencé à viser l'autoritarisme et le racisme. Le président russe Vladimir Poutine et le Front national d'extrême-droite français furent alors une cible particulière. Mais au cours de ces dernières années, le groupe a dû lutter contre des divisions internes, ainsi que des poursuites judiciaires contre ses membres.

Source : inna shevchenko / Twitter

Des trucs plus intéressants