Ce modèle de Victoria's Secret veut que vous arrêtiez de vouloir lui ressembler

NOUVELLES DES CÉLÉBRITÉS

Ce modèle de Victoria's Secret veut que vous arrêtiez de vouloir lui ressembler

Date June 26, 2018 12:33

Pendant deux ans, ce modèle a pratiquement vécu un enfer juste pour être mince et travailler dans le monde de la mode. Son problème était nutritionnel. Elle ne s’alimentait presque pas. Elle explique qu’elle consommait principalement des légumes cuits à la vapeur et des boissons protéinées.

Bridget Malcolm / Instagram

Elle était si maigre qu'il lui fallait 10 minutes pour monter un escalier. Très souvent fatiguée, elle s’endormait régulièrement à 20 heures, simplement parce qu’elle n'avait pas d'énergie. Ses cheveux tombaient. Et côté humain et relationnel, c'était un véritable cauchemar. Elle s’isolait et ne communiquait avec personne et vivait dans une anxiété permanente. Tout cet ensemble de choses a provoqué la ruine de son système digestif : “tout cela parce que je pensais faire ce que je devais faire pour réussir dans l'industrie que j'aime” confie-t-elle. L’industrie de la mode.

Bridget Malcolm / Instagram

Il y a un an et demi, elle a commencé à voir un thérapeute et tout a changé. Elle précise : “J'ai enfin pu réaliser à quel point mon style de vie était malsain, physiquement et émotionnellement. De là, j'ai lentement fait des changements dans ma vie”. Avec l’aide et le soutien de ses amis et de son mari, elle a commencé à se remettre petit à petit. Bref, elle a commencé à guérir. Selon elle, de nombreuses femmes souffrent de ce problème dans le silence total. On devrait plus parler de ce problème afin de les aider.

Bridget Malcolm / Instagram

Elle essaye comme elle peut sur les réseaux sociaux d’aider ce genre de personne. Malgré le fait qu’elle travaille toujours dans la mode et c’est ce qu’elle aime faire. Après avoir partagé sa propre histoire sur son site internet, la première question qu’elle a posée à son employeur était : “ Suis-je virée ? Mes agents m'ont fait un gros câlin et m'ont dit à quel point ils étaient fiers, fiers que je raconte mon histoire, c'est le début de certains changements réels.

Bridget Malcolm / Instagram

Si j'avais dit cela il y a cinq ou dix ans, ma carrière aurait probablement été terminée”. C’est dire que les mentalités sont en train d'évoluer. Elle conclut : “Aujourd'hui, j'aime ce à quoi je ressemble. J'ai enfin l'air vivante sur les photos, il y a une lumière derrière mes yeux. Et je ne suis plus accro au miroir”.

Source : harpersbazaar

À LIRE AUSSI: A 54 ans, la belle mannequin Elle Macpherson révèle son secret de jeunesse éternelle