Un adolescent sermonné par Emmanuel Macron pour son attitude déplacée lors de la cérémonie du 18 juin

Célébrités

June 19, 2018 21:15 By Fabiosa

Emmanuel Macron est le plus jeune président qui ait jamais été à la tête de la France, mais il n'en mérite pas moins le respect qui était dû à ses prédécesseurs. Et il l'a bien démontré lorsqu'un jeune adolescent l'a interpellé dans la foule par un familier "ça va Manu ?", durant la cérémonie commémorant le 18 juin. Une interpellation fort déplaisante semble-t-il pour la plus haute autorité de la république, qui a très vite ramené à l'ordre le jeune garçon.

Une belle leçon de respect donnée à la jeunesse ?

gettyimages

Le président était présent au mont Valérien pour la cérémonie commémorant l'Appel du 18 juin. À cette occasion, le chef de l'État a rencontré une foule d'adolescents, chantant en chœur la Marseillaise et le Chant des partisans.


Mais l'un de ces adolescents, dans un trop grand élan de familiarité, a piqué au vif le président Macron lorsqu'il a apostrophé ce dernier pendant qu'il saluait le public en liesse. Ce mot considéré comme déplacé lors de la cérémonie officielle n'a certainement pas plu à Emmanuel Macron qui a immédiatement recadré le jeune impétueux.
 

 

Non, non, non et non. Tu es là dans une cérémonie officielle. Tu te comportes comme il faut.

Ces premiers mots du président Macron ont vite fait regretter son geste au jeune garçon qui s'est dépêché de s'excuser auprès de l'autorité suprême du pays. Ce dernier a par la suite ajouté :
 

Tu fais les choses dans le bon ordre. Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d'abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même d'accord ?

Et à ce moment-là, tu iras donner des leçons aux autres.

 

Toutefois, le président Macron s'est exprimé avec calme pour expliquer l'importance du respect envers l'autorité au jeune homme qui, à voir l'expression de son visage, a amplement compris son erreur.

Cet échange entre le président Macron et le jeune adolescent a pris une plus grande ampleur que la cérémonie en elle-même, et la séquence diffusée par les médias français fut aussi postée via le compte Twitter du président.
 


Emmanuel Macron a-t-il eu raison d'enseigner le respect de l'autorité et de la cérémonie du 18 juin à travers son vif sermon à l'endroit du jeune garçon ?

Source : Europe 1

À LIRE AUSSI: 8 mai : l'étonnante conversation d'Emmanuel Macron avec un vétéran de l'armée française