Google Earth, le nouvel outil adopté par une commune du Doubs pour traquer les piscines n

Google Earth, le nouvel outil adopté par une commune du Doubs pour traquer les piscines non déclarées

Célébrités

August 29, 2018 17:17 By Fabiosa

Alain Loriguet, le maire de la commune de Thise, a décidé de recourir à un moyen sophistiqué pour obliger les citoyens à faire preuve de plus d'honnêteté. Il s'agit du service en ligne gratuit Google Earth qui se sert des satellites pour photographier diverses régions de la Terre. L'objectif de la mairie de cette commune, située non loin de Besançon, est de repérer les constructions illicites telles que les piscines non déclarées.

Jacob Lund / Shutterstock.com

Évidemment, un avertissement a été envoyé à tous les propriétaires de la ville, avant d'effectuer cette vérification depuis l'espace. Ainsi, le maire de Thise (Doubs) a pu scruter les jardins des habitations de cette commune, et relevé près de 25 constructions externes non déclarées aux impôts. Il s'agit entre autres de piscines, garages, abris de jardins et cabanons aménagés sans permission de la mairie.

StacieStauffSmith Photos / Shutterstock.com

Parmi ces propriétaires en situation irrégulière, un peu moins de la moitié se sont dépêchés de tout régulariser. Pour le reste, un message très clair a été envoyé et stipule que les anomalies décelées seront transmises aux impôts.

La sanction encourue est le paiement de pénalités qui s'estiment à 80 % du montant net qui devait être payé à l'origine. Cette mesure sera applicable dès le mois de septembre.

kurhan / Shutterstock.com

Désormais, l'application du géant Google met tout son potentiel au service de nos autorités afin de démasquer les fraudeurs.

Source : Le Parisien, RTL

À LIRE AUSSI: Seule habitante de son village, elle en est la maire, la bibliothécaire, en plus d’être la propriétaire du bar