Après avoir rejeté une récompense de 100 000 $, Scholze devient "prix Nobel de mathématiques" à 30 ans

En plus d'être un véritable mystère, le mathématicien allemand Peter Scholze est considéré comme un génie des nombres. En employant son talent et ses connaissances à la recherches des espaces parfaits, ce jeune professeur d'université obtient l'équivalent du prix Nobel des mathématiques en faisant la découverte des "espaces parfaits" dans le domaine de la géométrie arithmétique. La médaille Fields qu'il a obtenue est la plus prestigieuse récompense en mathématiques.

Le brillant cerveau âgé de 30 ans avait, pour des raisons inconnues, rejeté le prix décerné aux jeunes mathématiciens prometteurs. Une distinction accompagnée de 100 000 $. Désireux de poursuivre sa propre voie, Scholze introduit désormais les nombres entiers tels des entités géométriques, une sorte de point de rencontre entre la géométrie algébrique et la théorie des nombres.

Avec lui, étaient récompensés trois autres éminents penseurs, à savoir : Caucher Birkar (Kurde), Alessio Figalli (Italien) et Akshay Vankatesh (Indien né en Australie).

Scholze a donc incontestablement la bosse des maths, mais il ne s'agit pas de son seul talent. En effet, il faisait partie d'un groupe de rock à 17 ans, puis a été professeur d'histoire allemande à 24 ans.

Il devient ainsi le 2e Allemand à obtenir ce "prix Nobel des moins de 40 ans", depuis 1936. Pour ce talentueux mathématicien, c'est un "honneur exceptionnel" de recevoir la médaille d'or de 14 carats en récompense de ses apports constructifs à la science. Grâce à ses efforts, de nouvelles conclusions pourront être tirées concernant certaines questions restées sans réponses dans le domaine de la théorie des nombres.

Peter Scholze serait-il le nouvel Einstein de notre époque ?

Source : DW, El Pais, Quanta

À LIRE AUSSI: Cette fille de 12 ans a été surnommée 'la petite Mozart' à cause de ses aptitudes musicales

Des trucs plus intéressants