Victoire de la France en demi-finale, un coup de chance ou le fruit du travail des Bleus solidaires ?

Célébrités

July 13, 2018 18:38 By Fabiosa

Des milliers d'arguments ont fusé de tous les côtés et encore plus de celui des joueurs et supporters belges. Nombreux affirmaient que la Belgique méritait plus une place en finale et ont suivi diverses polémiques donnant naissance à la « mauvaise foi belge ». Mais si nous regardions de plus près les performances de ces deux équipes qui, il faut le dire, n'ont absolument pas démérité.

Défendre à 11 devant les buts, est-ce permis dans les règles du foot ?

gettyimages

Immédiatement après le coup de sifflet final, l'équipe des bleus jubilait devant ses supporters tandis que les joueurs belges ruminaient cette défaite, très dure à accepter. Mais cette victoire ne fut pas sans efforts pour repousser l'offensive belge de la première à la 90e minutes.

Une défense trop solide qui semble-t-il n'a absolument pas plu aux attaquants belges. Évidemment, c'est la première fois que les diables rouges se retrouvent face à un mur défensif aussi solide. Et faisant beaucoup plus preuve d'objectivité, Vincent Kompany, le défenseur belge, finit par reconnaitre :

 

"La France était assez heureuse de se replier et de partir de cette organisation défensive, on n’a pas vraiment affronté des équipes qui voulaient défendre comme la France l’a fait aujourd’hui."

gettyimages

Comment en vouloir donc à une équipe de défendre aussi bien, étant donné le véritable enjeu de cette rencontre ? Difficile de demeurer lucide dans la défaite, surtout après avoir bu jusqu'à la lie une limonade aussi aigre que la perte d'un match à un but près, sur un coup de pied arrêté.

Quand la meilleure équipe du monde perd à quelques pas de la finale

gettyimages

Durant tout le match, les diables ont su bien conserver la balle comme en témoigne leur possession de 64 %. Mais était-ce suffisant pour obtenir une victoire ? Bien que les Bleus aient passé plus de temps à défendre, ils ont quand même su faire un meilleur usage de la balle.

Et pour preuve, entre la première grosse attaque belge et le but de Samuel Umtiti, 19 tirs ont été enregistrés pour la France contre 9 pour la Belgique. Alors, nous pouvons parler de plus de deux ou trois occasions pour les Bleus comme prétendait le célèbre joueur de Chelsea, Eden Hazard.

La Belgique mérite probablement le trophée de la meilleure équipe offensive pour ce mondial de 2018. Mais pouvait-elle attaquer autant et en même temps défendre ses buts comme l'ont fait les Bleus ? L'exemple donné par Hugo Lloris y répond parfaitement :

 

"À Tottenham, on a eu une culture offensive qui laisse beaucoup d’espaces dans le dos et qui demande de jouer autrement."

 

Et pour cette demi-finale, les bleus ont opté pour la défense sans oublier quelques attaques efficaces dont l'une fut concluante.

Alors, n'est-il pas mieux de faire la paix à présent avec nos amis belges et rester dans l'esprit du foot ?

Source : 20 Minutes

À LIRE AUSSI: Victoire française face à la Belgique : la réaction amère du gardien belge après le match