Affaire Benalla : Edouard Philippe s'érige en défenseur du président Emmanuel Macron à l'Assemblée Nationale

C'est dans un hémicycle plein que le premier ministre Edouard Philippe a pris la parole, pour donner son opinion sur l'affaire Benalla et la position du gouvernement sur le sujet. Le chef du gouvernement répondait à toutes les préoccupations des députés, et cela sur toute la durée de leur rencontre. Ce fut également l'occasion pour Edouard Philippe de mettre au clair les responsabilités dans cette affaire qui éclabousse le gouvernement Macron depuis plusieurs semaines.

Edouard Philippe, le nouvel avocat du gouvernement dans la tumultueuse affaire Benalla

Embed from Getty Images

L'atmosphère est demeurée tendue à l'Assemblée ce mardi lors de la rencontre du premier ministre Edouard Philippe avec les locataires de l'hémicycle. Concernant l'une des affaires les plus retentissantes depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, les questions n'ont pas manqué durant cette rencontre.

gettyimages

Parmi les nombreuses interrogations des députés, certaines touchaient à l'intégrité du président Macron dans l'affaire Benalla et les débordements commis par l'ancien collaborateur. D'après l'actuel chef du gouvernement :

 

Rien n'a été masqué et rien n'a été omis.

 

Ces propos expriment une volonté d'innocenter le gouvernement qui pendant longtemps était indexé au fur et à mesure des révélations.

Embed from Getty Images

Le silence culpabilisant de l'exécutif n'avait également pas rendu service au gouvernement, encore moins au président Macron également pointé du doigt par certains politiques. Edouard Philippe va alors prendre la défense d'Emmanuel Macron en affirmant qu'il s'agit avant tout d'une "dérive individuelle" et non d'une "affaire d'Etat". Il serait sans doute nécessaire que l'ancien collaborateur du président Macron vienne apporter sa version des faits.

Pensez-vous que les sanctions du gouvernement à l'encontre d'Alexandre Benalla soient trop légères au vu de la gravité de ses actes ?

Source : Le Monde, 20 Minutes, Paris Match

À LIRE AUSSI: Emmanuel Macron sort enfin de son long silence et condamne sévèrement l'affaire Benalla

Des trucs plus intéressants