Un voyage de 110 km en avion présidentiel : les déplacements rapides et coûteux du président Macron

Célébrités

July 20, 2018 16:16 By Fabiosa

Le Chef de l'État français semble être un homme très occupé et surtout pressé par le temps, à en croire cette nouvelle polémique concernant les moyens de déplacement utilisés par Emmanuel Macron à l'intérieur de la France. En effet, pour une mission censée durer deux jours, le Falcon réservé aux déplacements du président français a servi pour un trajet de Roche-sur-Yon à Rochefort. Un voyage de 35 min en avion présidentiel que l'Elysée estime facilement justifiable.

Un avion pour les déplacements d'Emmanuel Macron à l'intérieur de la France : les véritables raisons selon l'Elysée

gettyimages

Beaucoup se sont interrogés sur l'intérêt de recourir à l'avion présidentiel pour un déplacement qui aurait pu s'effectuer en TGV ou en voiture. Evidemment, les personnes les mieux placées pour y répondre se trouvent être les personnes travaillant à l'Elysée pour le compte du président Emmanuel Macron.

gettyimages

Pour son voyage en avion, le président de la République avait rejoint Montpellier le 4 juillet pour ensuite se rendre dans la Vendée. Et jeudi, ce fut au tour de Charente-Maritime avant que le président ne retourne enfin à Paris. Tout cela à l'aide du Falcon présidentiel.

gettyimages

A cet effet, l'Elysée interrogé sur les raisons de ces courts déplacements en avion avait évoqué des impératifs de temps et surtout des raisons liées à la sécurité du président. Le recours à l'avion présidentiel serait "la solution la plus économique, qui permet de se poser en sécurité, qui permet l'extraction rapide du président et de mieux gérer les heures de vol de l'équipage".

gettyimages

Les débats sur les moyens de déplacement choisis par la présidence ne datent pas d'aujourd'hui et l'ancien président François Hollande a également été emporté dans ce vent de polémique. La solution adoptée par ce dernier fut donc de voyager en TGV lorsque le déplacement prenait moins de trois heures, comme ce fut le cas pour son déplacement au Sommet européen de Bruxelles.

Pensez-vous que le président Macron devrait se cantonner à la solution proposée par son prédécesseur pour mettre fin à la polémique ?

Source : Paris Match, BFM TV

À LIRE AUSSI: Nouvelle controverse pour Macron : 50 000 voire 500 000 € de vaisselle récemment commandée par l'Élysée