Agression sexuelle à Koh-Lanta : les différentes parties préparent leur défense

NOUVELLES DES CÉLÉBRITÉS

Agression sexuelle à Koh-Lanta : les différentes parties préparent leur défense

Date June 7, 2018 13:45

 

Il n’y aura pas de Koh-Lanta ces vacances. Le tournage de la 19e saison de l’émission qui a commencé au début du mois de mai a été annulé en raison d’un incident grave. Dans la nuit du 8 au 9 mai, Candide Renard, l’une des jeunes aventurières de la nouvelle saison, aurait été agressée sexuellement par l’un de ses coéquipiers, Eddy Guyot.
En état de choc post-traumatique, la jeune femme a été rapatriée sur le continent.

À son retour en France le dimanche 13 mai, elle a déposé une plainte pour agression sexuelle dont le parquet de Nancy s’est saisi pour ouvrir une information judiciaire. Placé en garde à vue avant d’être relâché le lundi 14 mai, Eddy Guyot clame depuis son retour son innocence. Entre les parties, la guerre est déclarée et chacun a sa méthode pour préparer le procès. 

La politique de médiatisation d’Eddy Guyot


Eddy Guyot a reconnu avoir dormi à côté de Candide Renard la nuit des faits selon une source exploitée par FranceInfo sans que cela ait débouché sur une agression.


Pour faire entendre sa vérité, l’aventurier a une technique bien à lui : médiatiser autant que possible ses sorties afin d’influencer l’opinion avant le combat juridique. De Closer à Télé Mag, il ne cesse d’accorder des interviews durant lesquelles certaines de ses déclarations prêtent à confusion. Ainsi, sur une interview accordée à Closer, il a tenu ces propos qui pourraient discréditer Candide Renard : 

 

À mon avis, elle a dû se dire qu'on allait juste me sortir du jeu et qu'elle allait, elle, sauver sa place. Je pense qu'elle a fait ça par stratégie. Elle savait que sa place était en danger au prochain conseil.


Pour mettre toutes les chances de son côté, l’agresseur présumé fait assurer sa défense par Jérémie Assous. L’avocat est connu pour être un requin qui ne laisse aucune chance à ses adversaires. 


La réserve du clan Renard


Contrairement à leur adversaire, le clan Renard a choisi d’agir dans la discrétion. Depuis que la fille de l’entraîneur de foot a assuré dans sa plainte avoir été embrassée sur la bouche avant que son agresseur ne pratique des attouchements sous ses vêtements, elle évite les caméras. Son père Hervé Renard a déclaré sur les réseaux sociaux vouloir faire confiance à la justice. Dans son communiqué publié sur Instagram, on peut lire : 
 

Le plus important pour nous ne sera pas le show médiatique, dont nous n’avons pas besoin pour nous défendre.


La jeune femme sera défendue par Léon Del Forno. Pour l’avocat qui considère que la stratégie du camp adverse est de décrédibiliser sa cliente, le travail ne fait que commencer.