Emmanuel Macron n’est pas homosexuel, mais d’où cette rumeur est-elle partie ?

 

Il y a encore quelques mois, au cours de la campagne présidentielle, des rumeurs selon lesquelles le président Macron était gay ont fait le tour des réseaux sociaux et alimenté de nombreuses discussions. L’opinion allait jusqu’à lui prêter une relation cachée avec Mathieu Gallet le PDG de Radio France, rumeur que ce dernier a trouvé plus amusante et plus flatteuse qu’autre chose. Mais d’où est venue cette « fake news » qui aurait pu mettre à mal la réputation du candidat en marche ? Comment est-il parvenu à résister à cette tempête médiatique sans écorner son image alors même que cette campagne présidentielle de 2017 était marquée par un flot de révélations ?

gettyimages


 Le départ d’une rumeur

Parlant de la rumeur, certains auteurs de la littérature française l’ont comparée à une odeur pestilentielle qui salit tout sur son passage et dont la source est très volatile. Bien à propos, puisque jusqu’à présent, l’origine de cette information n’a jamais été révélée. Mieux, cette rumeur à disparue comme elle est venue, sans bruit.

gettyimages


Par contre il est un fait que cette intrusion dans la vie privée du couple présidentiel n’a pas été du goût de Brigitte Macron. La Première Dame a été choquée par ses accusations qui d’une façon détournée remettaient en cause l’amour de son époux et leurs nombreuses années de vie en couple.


La réaction outrée de Brigitte Macron

À l’époque, Brigitte Macron s’était dite blessée dans son orgueil de femme à l’idée que l’on prête une telle réputation à son époux et qu’en plus l’on puisse l’accuser d’être trop vieille pour lui plaire effectivement. Ayant été la cible de nombreuses blagues concernant la différence d’âge avec son mari, ces accusations de mariage de façade et d’homosexualité sont très mal passées à son niveau. Un sentiment que son époux a souhaité apaiser dès qu’il en a eu l’occasion.

gettyimages


Le démenti d’Emmanuel Macron et la fin d’une rumeur sans fondement

Le président de la République française a la réputation d’être un homme pragmatique qui maîtrise énormément ses émotions. À l’inverse de sa femme, les accusations qui pesaient sur sa sexualité l’ont laissé de marbre. N’eût été son épouse, il a y fort à parier qu’il ne se serait pas penché sur ces accusations. Il a saisi l’occasion de son passage sur la scène du théâtre du Bobino lors d’un meeting en février 2017 pour apporter un démenti formel : 
 

Si, dans les dîners en ville, si, dans les boucles d’e-mails, on vous dit que j’ai une double vie avec Mathieu Gallet ou qui que ce soit d’autre, c’est mon hologramme qui m’a soudain échappé, ça ne peut pas être moi.


gettyimages


Le producteur Jean-Marc Dumontet, un proche du couple Macron a confié plus tard que cette rumeur avait irrité le président : 
 

il trouvait ça détestable. Pas pour lui. Pour elle. C’est pour elle qu’il les avait démenties. 

 

Il était à juste titre peiné pour son épouse.

Des trucs plus intéressants