Serena Williams ou l'éclatant passage d'une maman et d'une super héroïne du sport à Ro

Serena Williams ou l'éclatant passage d'une maman et d'une super héroïne du sport à Roland-Garros

Célébrités

June 5, 2018 12:56 By Fabiosa


Serena Williams est de retour à la compétition et c’est sur les courts de Roland-Garros que la championne, maman d’une adorable Olympia a souhaité renouer avec l'ambiance des grands rendez-vous. Vêtue d’une combinaison noire, à des milliers d’années-lumière de ses habituelles robes courtes, elle avait l’allure d’une super héroïne prête à en découdre pour la victoire. Mais derrière cette nouvelle apparence sensationnelle se cache surtout un courage de mère, car avant de se réconcilier avec la compétition, Serena Williams a dû en découdre avec la mort. 

 

 

Le retour de Serena Williams en Catwoman

Serena Williams est une joueuse de la trempe des championnes, une guerrière couronnée par 23 titres en Grand Chelem. Malgré son palmarès, la maternité ne fut pas une période aisée à traverser. Après une embolie pulmonaire qui a failli lui coûter la vie et des complications liées à ses difficultés à cicatriser après son accouchement, la joueuse a bien failli prendre sa retraite et renoncer à sa grande carrière.

 


Mais c’était sans compter son habituelle détermination. Grâce à un bon encadrement médical, de la patience et surtout une tenue hors du commun conçue par Nike son sponsor, elle a pu prendre le dessus sur son état de santé. Ce mardi 31, lorsqu’elle est apparue sur le court Philippe-Chatrier dans sa combinaison noire et moulante assortie d'une ceinture rose fluo, le tennis est redevenu le temps de quelques jeux, une discipline glamour, mais comme l’a déclaré la joueuse, cette tenue est avant tout fonctionnelle. La combinaison qui rappelle étrangement celle d'une super héroïne favorise sa circulation sanguine et la protège de caillots sanguins. 

 


Comparée à de nombreuses reprises à Catwoman, elle a confié à la BBC qu’ainsi vêtue elle avait effectivement l’impression d’être toute puissante :
 

Je me sens comme une guerrière, une reine de Wakanda (se référant au film Black Panthère).


Sur les réseaux sociaux, elle a tenu à dédier son retour inattendu à la compétition à toutes les mères qui ont souffert de complications en couche. Elle a frôlé la mort, s’en est remise plus ou moins et souhaite que son exemple serve à toutes celles qui traversent ces moments :

 

 

Une combinaison moulante, ça vous dit ? À toutes les mamans qui ont eu du mal à se remettre de leur grossesse, c'est pour vous. Si je peux le faire, vous aussi.

 

Les superhéroïnes ont également leur héros 

Si Serena William peut aujourd’hui revenir à la compétition, c’est aussi parce qu’elle a pu bénéficier du soutien indéfectible de son époux. L’amour dit on donne des ailes et Alexis Ohanian a trouvé la meilleure formule pour aider celles de Serena à se déployer totalement. Pour cela, l’homme d’affaires n’a pas ménagé ses efforts. Une semaine avant la compétition, il a privatisé quatre panneaux publicitaires le long d’une autoroute que la championne ne pouvait pas manquer.
Comme un puzzle, chaque panneau affichait une portion d’un message d’autant plus difficile à ignorer qu’il était accompagné de photos de leur petite fille. Le message adressé à la jeune maman se déclinait de la sorte : Meilleure ensuite Maman et ensuite de tous les temps. Le dernier des panneaux résumait le message : G.M.O.A.T (Great Mother of all time, meilleure maman de tous les temps), pour reprendre les initiales des mots précédents.
Ce geste d’une grande prévenance et digne d’un héros a été accompagné d’un message sur twitter :

 

Olympia et moi-même voulions lui souhaiter un bon retour au tennis. 


De quoi faire fondre d’amour toute maman et lui donner beaucoup de courage devant les épreuves. Serena williams tentera de puiser dans cette dose de motivation familiale pour ces prochaines compétitions, car elle a déclaré forfait face à la Russe Maria Sharapova qu’elle rencontrait hier lundi en huitième de final. Ses problèmes de santé l'empêchant de servir, elle a préféré renoncer à l'affrontement. 

 

gettyimages