Patrick Chesnais revient sur la mort tragique de son fils Ferdinand

NOUVELLES DES CÉLÉBRITÉS

Rongé par la culpabilité, Patrick Chesnais revient sur la mort tragique de son fils Ferdinand

Date January 14, 2020 14:52

Patrick Chesnais a beaucoup souffert. Le réalisateur, qui a émerveillé le public avec le film La Liseuse en 1989, est torturé par les remords.

Un décès inattendu

Il y a quelques années, Patrick Chesnais était l'heureux père de Ferdinand, un comédien talentueux qui était en passe de devenir la prochaine vedette de la scène française. Cependant, le destin en a décidé autrement.

En effet, le 13 octobre 2006, le fils du réalisateur est décédé dans un violent accident de la route, alors que le véhicule était dirigé par un ami éméché. Il avait seulement vingt ans.

Un livre pour survivre

Cet événement a représenté un véritable traumatisme pour Patrick Chesnais. Il semble d'ailleurs que le deuil n'ait jamais été fait, puisqu'il a publié un ouvrage intitulé Il est où, Ferdinand? dans lequel il relate son expérience de père.

Il explique au Parisien pourquoi le livre est dédié à la mémoire de son fils:

J’aimerais trouver un moyen de lui parler du temps qui passe, de son frère, de sa sœur, de sa maman et de moi.

Un mauvais père?

L'histoire date d'il y a plus de dix ans mais le réalisateur n'a toujours pas digéré les faits et cela se comprend ! Au contraire, Patrick Chesnais est rongé par les regrets et par la culpabilité, notamment celle de n'avoir pas pu protéger Ferdinand. Il confie à France Dimanche:

Je voyais, lui, allongé pour toujours dans cette boîte, juste devant moi, porté par des costauds des pompes funèbres, calme, éteint, définitivement mort...

Très dur avec lui-même, il ajoute:

Je me disais que j'aurais dû mieux le protéger et que c'est moi qui aurais dû être dans cette boîte... Je n'ai pas été un bon père. Un bon père, ça empêche son fils de mourir à vingt ans.

Une leçon de vie qui nous pousse à réfléchir. Patrick Chesnais est la preuve vivante que la perte d'un enfant est un événement dont on ne se remet jamais. Son courage immense redonne pourtant du baume au coeur. Nous vous recommandons deux choses:

  • Soyez prudents en voiture.
  • Ne laissez pas vos proches conduire s'ils ne sont pas en état.

Car qui sait ce que le destin nous réserve?