La fin tragique d'Anne, la fille trisomique du Général De Gaulle, est révélée par son frère Philippe

NOUVELLES DES CÉLÉBRITÉS

La fin tragique d'Anne, la fille trisomique du Général De Gaulle, est révélée par son frère Philippe

Date November 22, 2019 15:50

Le général de Gaulle était un homme très secret.

Sa vie privée a été protégée pendant très longtemps.

Une existence dure à porter

Peu de gens sont au courant de la vie familliale de l'ancien président de la République. Celle-ci a pourtant été mouvementée.

Le général cachait l'existence de sa fille Anne, née en 1928.

Une fille pas comme les autres

Anne de Gaulle est née handicapée, porteuse de la Trisomie 21. Malgré ses nombreuses déficiences, ses parents ont décidé de la garder.

La jeune fille était réputée douce et joyeuse. Sa bonne humeur communicative se transmettait facilement au sévère général de Gaulle, qui était extrêmement extraverti en sa présence. Pourtant, son frère Philippe témoigne d'une autre vérité. Lors d'une interview accordée à Paris Match, il explique:

Il fallait la lever, l'habiller, la nourrir, la coucher. Mon père très proche d'elle, allait la voir matin et soir, lui parlant tendrement. Mais à l'extérieur, il ne s'étendait pas là-dessus. Les choses étaient ainsi.

Malheureusement, malgré tous les efforts déployés, Anne s'éteint très tôt d'une pneumonie. Elle agonise dans les bras de son père et rend son dernier soupir à l'âge de 20 ans. Une tragédie devenue tabou mais qui laisse entrevoir une nouvelle facette très tendre du général de Gaulle.