Une policière émeut l'Argentine en allaitant un bébé abandonné

Famille & Enfants

August 21, 2018 09:34 By Fabiosa

L'acte de bonté, voire l'acte héroïque de Celeste Ayala est acclamé à travers le monde entier. Le 14 août dernier, cette jeune policière argentine et ses collègues étaient présents à l'hôpital Berisso, dans une banlieue de Buenos Aires. Leur chemin a croisé celui d'une petite fille de 8 mois, abandonnée par sa mère, tout comme ses cinq frères et sœurs. Affamé, le bébé pleurait sans cesse.

Cele Ayala / Facebook

Ne pouvant pas supporter cette situation en tant que mère, Celeste Ayala a demandé la permission au personnel médical pour pouvoir allaiter le bébé. Le personnel a accepté et Celeste a pu nourrir le bébé. Un geste rare de bonté que l'on voit très rarement de nos jours. Cette scène a été filmée et immortalisée par un de ses collègues, Marcos Heredia, qui, affecté par ce très grand “geste d'amour” de sa collègue, a partagé l'histoire sur Facebook en postant la photo, de la jeune mère policière, donnant le sein au bébé abandonné.

Un cliché qui est très vite devenu viral. Cette publication a depuis été partagée plus de 110 000 fois sur Facebook. “J'ai pris cette photo pour me souvenir de ce moment. Nous essayons chaque fois de faire quelque chose de positif dans le cadre de notre travail”, a déclaré son collègue. “J’ai juste été humaine et j'ai pensé à mes petites filles à ce moment-là”, a déclaré pour sa part avec toute modestie la concernée, Celeste Ayala. Alors que le bébé et deux de ses frères et sœurs âgés de 6 et 7 ans sont encore hospitalisés, les médias rapportent que les trois autres enfants de la famille ont été accueillis par une tante.

Cele Ayala / Facebook

 

Mais malheureusement, elle est pauvre et n'a pas assez d'argent pour s’occuper de ces derniers. Marcos Heredia a lancé un appel aux dons, sur Facebook, pour lui venir en aide. Quant à Céleste Ayala, elle a été reçue par le ministre de la Sécurité de la province de Buenos Aires, Cristian Ritondo qui l’a d’ores et déjà promue au grade de sergent. Une promotion bien méritée !

Source : Marcos Heredia / Facebook, huffingtonpost, leparisien