Ecroulement du pont Morandi : qui étaient ces 4 jeunes Français frappés par le drame de Gênes ?

Le décompte s'est arrêté à 4 Français qui ont succombé à l'effondrement du pont Morandi. Mais la tristesse est immense quel que soit le nombre de victimes recensées à la suite du drame survenu mardi dernier dans la ville italienne. En tout, ce sont donc 4 jeunes vacanciers âgés de 19 à 22 ans qui y ont perdu la vie alors qu'ils se rendaient en Sicile pour un festival de musique.

Le petit groupe originaire pour la plupart d'Occitanie comportait un jeune couple, Mélissa Artus-Bastit et Nathan Gusman, leur amie Axelle Place ainsi qu'un compagnon de route William Pouzadoux croisé en chemin. Tous les quatre s'apprêtaient pour plusieurs jours de festivités, qu'ils avaient préparés longtemps à l'avance.

Axelle, au volant de l'automobile, était une jeune femme originaire de Lauthern, et développait une passion pour le métier d'ébéniste.

Son amie Melissa présentait un vrai talent pour le twirling bâton depuis l'âge de huit ans. Jeune femme vive, énergique et très enjouée de nature, elle appréciait particulièrement la musique électronique autant que son petit ami Nathan, originaire de l'Uzès.

Les trois vacanciers ont rencontré en chemin, William Pouzadoux en partance également pour le Teknival d'Italie. Il travaillait dans des vignes entre Orange et Chateauneuf-du-Pape. Sa sœur confiait qu'il « rêvait de s’acheter un camion pour faire le tour du monde ».

Chacun d'eux avait annoncé sur les réseaux sociaux leur projet de voyage pour lequel ils recherchaient d'autres volontaires et compagnons de voyage. Mais la traversée s'arrête sur cette portion du Morandi qui a sombré dans le vide avec plusieurs autres automobiles et gros porteurs.

Une bien triste nouvelle pour les familles de ces vacanciers français, à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Source : Paris Match, Le Parisien

À LIRE AUSSI: Après le drame de Gênes, 4000 ponts répertoriés en France s'avèrent présenter des risques d'effondrement