BAC 2018 en France : une grande pétition dénonce l'épreuve de maths "trop difficile" pour la terminale S

Famille & Enfants

June 27, 2018 09:08 By Fabiosa

C'est une bataille qui se lance entre les candidats au BAC S et le ministère de l'Éducation, pour l'obtention d'une harmonisation des notes de cet examen tumultueux. Bien que le lancement d'une pétition par les candidats au BAC en France ne soit pas une nouveauté, cela a été une première de constater un total de plus de 86 000 signatures obtenues en bonne et due forme (lien officiel de la pétition). Mais une telle démarche des candidats au baccalauréat de cette année pourra-t-elle adoucir les correcteurs des épreuves jugées trop dures ou hors programme ?

Les candidats au BAC S de 2018 très remontés contre l'épreuve de maths

LStockStudio / Shutterstock.com

Alors que les pétitions lancées chaque année ne remportent presque aucun succès, celle de cette année, lancé par un certain « Superman du bac de maths », est venue lever l'étendard des candidats au BAC S.

Lucky Business / Shutterstock.com

Après la première épreuve de philosophie ayant pris au dépourvu de nombreux candidats dès le début de la session, c'est au tour de l'épreuve de mathématiques de cisailler le moral des jeunes lycéens.

Monkey Business Images / Shutterstock.com

En effet, le sujet proposé cette année en mathématiques se serait révélé trop difficile pour des apprenants en terminale S. C'est un avis plutôt général, car la pétition lancée par les candidats a battu le record des signatures contrairement aux années précédentes.

Il nous faut aussi prendre en compte l'opinion de "l'autre camp" comportant notamment les professeurs et correcteurs de l'examen du baccalauréat. Selon Bertrand Galliot, un enseignant de mathématiques :

 

Cette pétition est totalement injustifiée !

smolaw / Shutterstock.com

 

Pour ce directeur pédagogique, les exercices proposés dans l'épreuve de mathématiques étaient à la portée des apprenants. Pour lui, augmenter d'un cran la dureté des épreuves permettrait de mieux préparer les lycéens pour la suite : l'université.

Voyons à présent si les parents des candidats au baccalauréat de 2018 sont du même avis !

Source : Le Monde

À LIRE AUSSI: Le professeur a déclaré que Dieu n'existait pas mais l’argumentation de son étudiant était parfaite