La psychiatrie, une nouvelle "solution" du pape François pour les jeunes avec des penchants homosexuels

Famille & Enfants

August 28, 2018 12:02 By Fabiosa

L'homosexualité a été de tout temps un sujet plutôt tabou au sein de l'Église et qui soulève de nombreux débats dès qu'un avis est donné. Cette fois, c'est l'opinion du pape François 1er qui va soulever une vive polémique sur le sujet. Le souverain pontife a proposé le 26 août dernier une nouvelle approche comme "solution" face aux penchants homosexuels décelés chez les enfants.

softdelusion66 / Shutterstock.com

Dans une conférence de presse effectuée lors de son voyage en avion de retour d'Irlande, le pape affirmait :

Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. 

Une réponse du Saint-Père qui se révèle très différente de son opinion sur la question en 2013. En effet, le pape François, dans sa phrase de l'époque "Qui suis-je pour juger ?", avait fait preuve d'ouverture à l'égard des gays, lesbiennes et transsexuels. Mais ses nouveaux propos suscitent l'indignation chez la communauté LGBT qui désigne ces paroles du pape comme "graves et irresponsables".

Drop of Light / Shutterstock.com

L'ADFH, une association homoparentale, ajoute à son tour :

Certaines personnes sont incapables de dénoncer des actes pédocriminels commis par des prêtres, qui devraient être les premiers à bénéficier de soins psychiatriques. 

Rawpixel.com / Shutterstock.com

L'attirance pour le même sexe ne date pas d'aujourd'hui. D'après les sociologues, elle existe depuis plusieurs siècles. De plus, cette orientation a traversé les époques sans nécessiter pour solution une aide psychiatrique comme le propose à présent le pape François.

Philip Chidell / Shutterstock.com

Les associations qui défendent les droits des personnes homosexuelles font état de la discrimination que subissent ces dernières de la part de la société actuelle et à présent de la part de l'Église catholique.

Les parents seraient-ils d'avis à conduire leurs enfants chez un spécialiste dès que si jamais ceux-ci présentaient des signes d'homosexualité ?

Source : France 24, Le Figaro, Le Monde

À LIRE AUSSI: Le message d'excuse du Pape François aux hommes homosexuels : "Dieu vous aime comme vous êtes"