France, Grèce, Allemagne… Au volant, à chaque pays ses sales manies

Inspiration

June 28, 2018 16:28 By Fabiosa

La fondation Vinci Autoroute a publié un baromètre des conducteurs européens. Si vous allez serpenter les routes du Vieux Continent pour vos vacances d'été, certains comportements de chauffeurs locaux pourraient vous étonner. De la France à l’Allemagne en passant par l’Espagne, les sales manies des conducteurs sont parfois communes et d'autres fois différentes.

photoiva / Shutterstock.com

Premièrement, en ce qui concerne l’alcool, les Grecs sont "champions". En effet, 28 % de Grecs affirment conduire avec une dose d’alcool dans le sang supérieure à celle autorisée. Ils sont suivis par les Belges. Le phénomène touche près d’un quart des conducteurs belges. Deuxièmement, l'excès de vitesse. 93 % de nos amis allemands avouent conduire avec quelques km/h de plus que la vitesse autorisée par le règlement. Les Suédois sont également concernés par ce dernier cas de figure. Mais en réalité, c’est un problème dont souffrent tous les pays européens. 89 % des conducteurs européens outrepassent le règlement de la vitesse.

welcomia / Shutterstock.com

Troisièmement, l’usage du téléphone au volant reste un problème majeur. Certains conducteurs n'utilisent pas seulement leur téléphone pour répondre ou passer des appels, mais aussi surprenant que cela puisse paraître, ils lisent et écrivent des textos au volant. Ce fléau touche tous les chauffeurs européens. Et les jeunes sont les plus concernés, puisque le chiffre atteint 38 % chez les moins de 35 ans. “C’est très inquiétant car cela implique de décrocher son regard de la route pendant 5 secondes. Et ainsi de multiplier par vingt-trois le risque d’accident”, fait remarquer Bernadette Moreau, directrice générale de la fondation Vinci autoroute.

BLUR LIFE 1975 / Shutterstock.com

Quatrièmement, l’usage des clignotants. La France est le plus mauvais élève en la matière. 63 % des Français en font très peu usage, loin devant la Pologne 49 %.

Un autre triste record pour l’Hexagone : la France est le deuxième pays européen où les conducteurs injurient le plus les autres automobilistes.

Source : Le Parisien

À LIRE AUSSI: Le chauffeur de taxi leur a dit "je ne conduis pas les gays" et les a obligés à descendre de voiture