Une bloggeuse Instagram photoshope son corps pour observer comment réagissent les critiques

Inspiration

June 7, 2018 17:59 By Fabiosa

Malheureusement, la réalité de toute présence en ligne de nos jours et notamment sur les réseaux sociaux semble s'accompagner de commentaires négatifs et abusifs. C'est désagréable, bouleversant, et parfois profondément personnel. C'est justement pour explorer cette problématique qu’une blogueuse britannique de fitness, Chessie King, a eu une idée assez inhabituelle pour se confronter aux internautes critiques et négatifs.

 

Elle a recueilli les critiques qu’elle a reçus après avoir posté des photos d'elle-même en train de travailler sur son Instagram Story. Elle a ensuite photoshopé les images pour refléter les commentaires abusifs laissés par certains internautes critiques et sans scrupules. Et les résultats étaient tout simplement terrifiants. Chessie King a travaillé avec Cybersmile, une organisation à but non lucratif de lutte contre la cyberintimidation, pour mettre en évidence les effets néfastes des abus en ligne sur les jeunes. King, qui compte plus de 330 000 abonnés sur Instagram, a posté une série de photos et de vidéos d'elle-même sur son Instagram Story.

 

Ces photos et vidéos ont ensuite été « modifiées en temps réel » pour refléter les réponses qu'elle recevait des critiques. Susciter des réactions est malheureusement devenu une partie de la vie quotidienne de King en tant que blogueuse Instagram. Mais des recherches montrent que ce ne sont pas seulement les blogueurs et les influenceurs qui sont la cible d'abus en ligne. Une étude menée par l'Institut de recherche sur les données et la société a révélé que 47 % des internautes ont “personnellement été victimes de harcèlement ou d'abus en ligne”.

 

Elle dit que la quantité des abus en ligne a augmenté au cours des six derniers mois depuis qu'elle a commencé à être plus ouverte sur elle-même sur les médias sociaux. “Je reçois surtout des messages disant que je suis trop grande pour être dans le monde du fitness, trop grande pour une fille, ou que mes contours sont affreux - quand les taches noires sur ma peau proviennent de mes cicatrices d'acné” poursuit King. Un jour, après avoir reçu une réponse qui disait : “Elle est si grasse”, King a posté une image d'elle-même où son tour de taille avait été modifié numériquement. Et une autre réponse ne s’est pas fait attendre : “Vous ne remplissez même pas ce soutien-gorge de sport”, a écrit un autre troll. King a ensuite ajouté une image dans laquelle sa poitrine et son tour de taille ont tous deux été modifiés.

 

A titre de rappel, Le terme troll désigne, dans le jargon de l'internet, un personnage malfaisant dont le but premier est de perturber le fonctionnement des forums de discussion. Par la suite, comme de plus en plus de commentaires arrivaient, de plus en plus de modifications ont été appliquées à cette photo. À la fin de l'expérience, King était à peine reconnaissable. Elle dit que quand elle a vu la version finale, elle s'est sentie amusée au début, puis elle s'est sentie triste. “J'ai ri de l'image au début, mais j'ai réalisé à quel point certaines filles ressentent le besoin de changer de corps, être 'belle'", dit King. Mais elle a été réconfortée par le soutien qu'elle a reçu après cette campagne. King espère que les images trouveront écho auprès des autres personnes qui ont été victimes d'abus en ligne.

 

“J'espère vraiment que cela aidera n'importe qui à n'importe quel âge qui pourrait avoir 25 abonnés à plus de 2 millions d'adeptes à savoir qu'ils ne sont pas seuls et qu'il y a de l'aide” ajoute King. Et de conclure : “J'espère aussi que cela va inciter les gens à bloquer les trolls et à ne pas prendre à cœur ces messages horribles”.

Ci-dessous, une video de Chessie King pour sa campagne de positivité du corps.

Source : mashable

À LIRE AUSSI: Éliminer la graisse du haut du corps : les 5 exercices parfaits pour faire travailler les bras et la poitrine