Souffrez-vous de palpitations oculaires constantes ? Voici ce que ce symptôme peut signif

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Souffrez-vous de palpitations oculaires constantes ? Voici ce que ce symptôme peut signifier

Date May 28, 2018 14:37

Notre corps est une unité biologique très développée qui sait nous faire savoir que quelque chose ne va pas dans notre organisme. Pour ce faire, sous forme de symptômes il nous envoie différents messages que nous devons décoder correctement pour comprendre quel organe ou quelle partie de notre corps est atteint de tel ou tel trouble ou telle maladie. Et c’est aussi le cas des tremblements oculaires et des palpitations des paupières qui peuvent indiquer que vous souffrez d’un trouble oculaire.

Pourtant, il faut noter tout de suite que ces symptômes (s’ils ne sont pas accompagnés d’autres symptômes) sont généralement causés par une carence en calcium ou en magnésium, une fatigue visuelle, une anxiété, une surconsommation du café, le stress ou le manque de sommeil. Si vous soupçonnez que l’une de ces causes est à l’origine des phénomènes décrits, il vous suffit de l’éliminer. Sinon, il est fortement recommandé de consulter un neurologue et un ophtalmologue pour qu’ils puissent identifier l’origine du trouble et prescrire un traitement approprié.

En outre, ces tressautements constants du muscle de la paupière lorsqu'ils sont accompagnés d'yeux rouges et gonflés, d’un écoulement oculaire, de spasmes des muscles du le visage et de l’affaiblissement ou la fermeture de la paupière, peuvent être un signe de :

1. La maladie de Charcot

Cette maladie est connue aussi sous le nom de sclérose latérale amyotrophique. La SLA affecte tout à fait progressivement les neurones moteurs et par conséquent entraîne une faiblesse musculaire qui se transforme ensuite en paralysie. Il faut noter également que cette maladie commence généralement à se développer dès l'âge de 55 ans et touche tout le corps, en commençant par les paupières et en finissant au niveau des jambes. Bien que cette maladie soit incurable pour le moment, il est très important de vous adresser à temps à votre médecin pour qu’il puisse l’identifier et vous prescrire un traitement qui pourra en limiter l’évolution.

2. Le blépharospasme

Cette affection est une pathologie neurologique de la contraction involontaire musculaire. Le blépharospasme se manifeste généralement par des spasmes des muscles des paupières ce qui en pratique signifie que les paupières peuvent se fermer de façon incontrôlée et répétitive. En outre, ce trouble peut toucher un seul côté du visage, les deux ou les muscles orbiculaires. Pour éviter l’aggravation des symptômes du blépharospasme, il est fortement recommandé de consulter votre médecin à temps au risque de souffrir un jour d’une fermeture permanente des paupières.

Nous espérons que vous n'aurez jamais à faire face à ces troubles oculaires. Pourtant, nous vous encourageons à garder cette information en tête, le cas échéant.

Sources : santeplusmag, alternativesante, vulgaris-medical, passeportsante

À LIRE AUSSI: Savez-vous que la couleur de vos yeux peut en dire long sur votre santé ?


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.