À certaines étapes de leur vie, les femmes sont particulièrement touchées par les insomnies

Santé et bien-être

November 27, 2017 14:54 By Fabiosa

Selon de nouvelles recherches, à partir d'un certain âge, beaucoup de femmes sont malheureusement contraintes de compter les moutons chaque nuit.

Une étude réalisée par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies a révélé que près de 20 % des femmes âgées de 40 à 59 ans avaient des difficultés à s'endormir pendant au moins quatre nuits par semaine.

De plus, les femmes qui se trouvaient dans la période annonçant l'approche de la ménopause (périménopause) avaient également des troubles du sommeil. Parmi ces femmes, plus de la moitié (56 %) ont déclaré qu'elles avaient généralement moins de sept heures de sommeil par nuit. Même après la ménopause, les problèmes de sommeil persistent, car près de 36% des femmes ménopausées âgées de 40 à 59 ans ont déclaré avoir du mal à rester endormies toute la nuit.

Mais les experts disent que ce n’est pas étonnant, car l'insomnie dans cette période est liée aux bouffées de chaleur, aux sueurs nocturnes et aux brusques changements d’humeur (voire à la dépression) qui apparaissent pendant la périménopause.

La nouvelle étude du CDC a analysé les données recueillies par le National Health Interview Survey en 2015, qui sondait les femmes non enceintes entre 40 et 59 ans.

Le stade de la ménopause dans lequel se trouvait chaque femme semblait jouer un grand rôle dans la question de savoir si elle avait ou non un bon sommeil. Par exemple, alors que 56 % des femmes en périménopause ne pouvaient pas dormir 7 heures par nuit, ce nombre baisse à un tiers chez les femmes préménopausées et à un peu plus de 40 % chez les femmes ménopausées.

Selon l'auteur principal de l'étude, Anjel Vahratian, l'enquête a révélé que seulement 17 % des femmes préménopausées avaient du mal à s'endormir, comparativement à près de 25 % chez les femmes périménopausées et plus de 27 % chez les femmes ménopausées.

En plus des symptômes liés à la ménopause, les chercheurs pensent que les changements dans les niveaux d'œstrogène, ainsi que les problèmes de santé qui viennent avec l'âge, pourraient également jouer un rôle dans l’insomnie.

Pour essayer de lutter contre l’insomnie chez les femmes qui souffrent de bouffées de chaleur, les médecins conseillent de porter des vêtements amples et de surveiller la température de la pièce, d'avoir une bonne hygiène de sommeil, c'est-à-dire de se coucher et de se réveiller à des heures bien définies.

Connaître la cause de l’insomnie est très important pour être capable de lutter contre elle. Tirez profit de ces informations pour vous assurer un sommeil profond.

Source : webmd

À LIRE AUSSI: Voici comment quelques règles simples et la phytothérapie peuvent combattre le stress et l’insomnie :


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.