Souffrez-vous de la maladie de Graves ? Voici ce que vous devez savoir sur ce trouble du système immunitaire

Santé et bien-être

July 9, 2018 15:22 By Fabiosa

De nos jours, de plus en plus de gens sont atteints de différents troubles du système immunitaire. Et l’un d’eux est la maladie de Graves dont nous allons parler aujourd’hui et qui touche essentiellement les femmes après 40 ans. Ainsi, il s'agit d'une affection du système immunitaire qui se manifeste par la surproduction d'hormones thyroïdiennes et qui est à l’origine de l'hyperthyroïdie. Lorsqu’une personne souffre de cette maladie, son système immunitaire crée des anticorps (pour des causes inconnues) qui provoquent la croissance de la thyroïde qui, à son tour, commence à produire un excès d'hormones thyroïdiennes.

Symptômes

Les symptômes associés à cette maladie peuvent être très variés. Tout cela est lié au fait que les hormones thyroïdiennes affectent une grande quantité de différents systèmes de l’organisme. Pourtant, on peut nommer les symptômes les plus communs que la plupart de gens atteints de la maladie de Graves présentent :

  • une perte anormale de poids (même si vous avez commencé à manger plus souvent) ;
  • des tremblements des mains ou des doigts ;
  • une anxiété et une irritabilité ;
  • une fatigue constante ;
  • une intolérance à la chaleur et une transpiration excessive ;
  • des douleurs thoraciques ;
  • des battements cardiaques irréguliers ;
  • des difficultés à respirer ;
  • un goitre (l’augmentation visible du volume de la glande thyroïde) ;
  • des selles plus fréquentes que d’habitude ;
  • un changement dans les cycles menstruels ;
  • une faiblesse musculaire ;
  • une dysfonction érectile ;
  • des yeux exorbités et des problèmes liés aux yeux ;
  • un épaississement de la peau sur le tibia.

art4stock /Shutterstock.com

En outre, cette maladie peut se manifester par des symptômes liés généralement aux yeux et dans ce cas-là on parle d'ophtalmopathie (ou maladie oculaire) de Graves. Les personnes qui sont atteintes de cette maladie présentent des symptômes tels que :

  • yeux bombés ;
  • douleur aux yeux ;
  • paupières gonflées ou rétractées ;
  • yeux enflammés ;
  • vision double ;
  • perte (complète ou partielle) de la vision ;
  • sensibilité à la lumière.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin le plus vite possible pour qu’il puisse faire les examens nécessaires et vous prescrire un traitement approprié. Cependant, il est important de savoir qu’un traitement quel qu’il soit (celui médicamenteux, par un iode radioactif ou par une intervention chirurgicale), n’est capable que de minimiser les effets de la maladie de Graves.

Complications  

En outre, si vous négligez les symptômes et ne vous adressez pas à temps à votre docteur, vous pouvez connaître diverses complications telles que :

  • divers problèmes liés à la grossesse (fausse couche, naissance prématurée, dysthyroïdie du fœtus, croissance fœtale médiocre, insuffisance cardiaque chez la mère, prééclampsie).
  • troubles cardiaques ;
  • crise thyréotoxique (une augmentation soudaine des hormones thyroïdiennes peut causer de la fièvre, une transpiration excessive, des vomissements, une diarrhée, une faiblesse sévère, des convulsions, un rythme cardiaque irrégulier, la jaunisse, une hypotension sévère).
  • ostéoporose.

Causes

Bien qu’à ce jour les médecins n’ont pas pu déterminer les causes qui sont à l’origine de la maladie de Graves, ils supposent qu’elle peut être liée à des antécédents familiaux et au sexe. Comme avec d'autres maladies auto-immunes, celle de Graves est plus susceptible d'affecter les femmes que les hommes.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. Cependant, nous vous encourageons à partager vos histoire si vous avez déjà été confronté à cette maladie. Peut-être, sera-ce utile à d’autres.

Sources : mayoclinic, endocrineweb, webmd

À LIRE AUSSI: 10 signes qui montrent qu'on a un sérieux problème de thyroïde


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.