Dormir plus de 7 à 8 heures par nuit peut entraîner une mort prématurée

De nouvelles recherches au Royaume-Uni ont montré que le fait de dormir plus longtemps que la quantité recommandée pouvait être mauvais pour la santé. Plus de huit heures de sommeil sont associées à un risque accru de maladies cardiovasculaires et de décès, comparativement à un sommeil de moins de sept heures.

Lia Koltyrina / Shutterstock.com

Menée par des chercheurs de l'université de Keele et des collègues de l'université de Manchester, de l'université de Leeds et de l'université d'East Anglia, cette nouvelle analyse a abouti après 74 études portant sur le lien entre la durée du sommeil, la qualité du sommeil, le risque de mortalité et les maladies cardiovasculaires. Ensemble, les études englobaient 3 340 684 participants qui ont déclaré leur durée de sommeil.

Leszek Glasner / Shutterstock.com

Les chercheurs ont constaté que les participants ayant déclaré dormir plus de huit heures par nuit avaient une mortalité et un risque cardiovasculaire supérieurs à ceux qui dormaient moins de sept heures. Une durée de sommeil de dix heures par nuit est associée à une augmentation du risque de décès de 30%, à un risque accru de décès par accident vasculaire cérébral de 56% et à une mortalité cardiovasculaire de 49%, par rapport à une durée de sommeil de sept heures.

Nelli Syrotynska / Shutterstock.com

De plus, un sommeil de mauvaise qualité était associé à une augmentation de 44% des maladies coronariennes. “Le sommeil affecte tout le monde. La quantité et la qualité de notre sommeil sont des choses complexes. Il existe des influences culturelles, sociales, psychologiques, comportementales, physiopathologiques et environnementales sur notre sommeil, telles que la nécessité de prendre soin d’enfants ou de membres de la famille, les horaires de travail irréguliers, les maladies physiques ou mentales”, a déclaré Chun Shing Kwok, chercheur principal de l'étude.

Stock-Asso / Shutterstock.com

Et de conclure : “Notre étude a un impact important sur la santé publique, car elle montre que le sommeil excessif est un marqueur du risque cardiovasculaire élevé”.

Source : ahajournals, huffingtonpost

À LIRE AUSSI: Besoin de retrouver le sommeil ? Voici 6 méthodes dont vous pouvez tirer profit

Des trucs plus intéressants