Rougeole : une jeune fille de 17 ans meurt à Bordeaux

La rougeole a encore frappé ! Une jeune adolescente de 17 ans est morte au CHU de Bordeaux “des suites de complications neurologiques” liées à la rougeole qu’elle avait contractée, a annoncé le 6 juillet dernier l’Agence régionale de santé (ARS). Il convient de rappeler qu’il s’agit là du troisième décès en France causé cette année par cette maladie extrêmement contagieuse.

Spotmatik Ltd / Shutterstock.com

Plus tôt dans l'année, plus précisément au mois de février, la rougeole avait déjà tué un patient âgé de 26 ans ; et à la fin du mois de juin, c'était une mère de famille de 32 ans qui succombait à la rougeole. Face à cette maladie très contagieuse, la seule solution imparable est la vaccination, car il n’existe pas de remède pour soigner cette maladie.

ricochet64 / Shutterstock.com

Les médicaments qui sont administrés aux patients atteints de la rougeole ont pour simple but de calmer les symptômes de la maladie. Mais, malheureusement, la couverture vaccinale reste encore insuffisante dans l’Hexagone. Une réalité qui ne joue qu’en faveur de cette maladie extrêmement contagieuse comme on le disait plus haut. Afin de mieux comprendre la puissance de contagion de la rougeole, notez qu’un seul patient atteint de la rougeole est capable à lui seul de contaminer 20 personnes saines.

Romolo Tavani / Shutterstock.com

Un chiffre bien effrayant ! Mais le combat pour la vaccination continue a assuré l’ARS. Raison pour laquelle le gouvernement a mis en place un plan de vaccination contre la maladie afin d'éviter qu’une épidémie de rougeole comme celle qui avait eu lieu entre 2008 et 2012 et qui avait touché 24 000 personnes ne se reproduise. L’objectif des autorités est on ne peut plus clair : Iil vise à atteindre les recommandations de l’OMS, qui recommande un taux de 95% de vaccination chez les sujets à risque.

Hadrian / Shutterstock.com

Et c’est fort de cela que depuis le 1er janvier 2018, les enfants qui naissent doivent obligatoirement recevoir au total onze vaccins, parmi lesquels le ROR (rougeole-oreillon-rubéole), alors qu’auparavant il n’existait que 3 vaccins obligatoires pour les nouveau-nés, et 8 recommandés.

Source : lemonde

À LIRE AUSSI: Savez-vous identifier les différentes maladies de peau ? Voici une liste de celles-ci

 

Des trucs plus intéressants