Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !

Le nombre d’agressions sexuelles entre mineurs ou enfants serait en constante augmentation ces dernière années. C’est en tout cas ce que nous révèle l’association Stop aux violences sexuelles (SVS). Les auteurs de ces actes sont parfois de la “petite session de la maternelle. Cette nouvelle catégorie d’auteurs, que notre société ne gère pas, constitue une urgence de santé publique”, déclare l’association.

Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Luis Louro / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Comment faire en sorte que votre enfant se comporte correctement sans crier ni le fesser

Mais comment de tels comportements d’agressions sexuelles sont-ils possibles à cet âge ?

Selon le psychologue Samuel Dock, plusieurs paramètres peuvent être pris en compte : l’espace familial dans lequel l’enfant a grandi, l’exposition à des images violentes, les fragilités psychologiques, etc.

En outre, une histoire secoue la France en ce moment. C’est celle d’une fillette de 4 ans, qui a été violée par trois de ses camarades garçons de 4 ans, tous en moyenne section de la maternelle du 13e arrondissement de Paris.

Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Suzanne Tucker / Shutterstock.com

Une main courante a été déposée au commissariat. Ce cas de viol en réunion se serait déroulé à la mi-septembre dans la cours d’un jardin d’enfants. Isolée sous une structure de jeu par trois de ses camarades garçons, la petite fille aurait été violée. Elle aurait été victime à deux reprises des mêmes faits au cours de l'année précédente par deux autres camarades.

Michèle Créoff, vice-présidente du Conseil national de protection de l’enfance (CNPE), précise :

Ce type d’actes n’est pas fréquent, mais pas exceptionnel non plus.

Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !TORWAISTUDIO / Shutterstock.com

Mais ce qui étonne le plus, c’est le fait que ce viol aurait été commis collectivement, par des enfants de 4 ans, en moyenne section de maternelle ! Comment en sont-ils arrivés là ? Le psychologue Samuel Dock a essayé de donner plus haut une esquisse de réponse.

Mais comment protéger votre enfant contre de tels abus sexuels ?

Vous pourrez éviter un tel sort à votre enfant en communiquant avec lui, en lui enseignant ses droits, en apprenant à interpréter certains signes chez votre enfant, en apprenant à le discipliner de la bonne manière.

Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !Uximetc pavel / Shutterstock.com

Aussi ne manquez jamais de signaler un cas d’abus dont vous êtes informé.

Enfin, parlez à votre enfant de son corps, et faites-lui comprendre que ce n’est pas un tabou d’en discuter ; cela ne devrait pas être un secret. Ce faisant, vous pourrez vous éviter une mésaventure avec votre enfant.

Selon vous, quelles mesures devrait-on prendre pour ces enfants de 4 ans, auteurs ce viol en réunion ?

À LIRE AUSSI: Cette énigme est des plus faciles pour un enfant, mais les adultes la résolvent très difficilement !