Le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU veut attaquer l'interdiction du port de la burqa en France !

Nouvelles

October 15, 2018 09:48 By Fabiosa

La plus haute juridiction administrative de France a voté en 2010 l'interdiction du port de tout vêtement disimulant le visage dans l'espace public, avec en ligne de mire la burqua, le niqab ou encore le voile intégral portés par les femmes musulmanes.

À LIRE AUSSI: Mozah bint Nasser al Missned, la femme la plus influente et la plus controversée du monde arabe

Mais selon le journal La croix, le bureau des droits de l'homme des Nations Unies a appelé les autorités françaises à lever l'interdiction de la burqa, les qualifiant de discriminatoire, qui n'améliorait pas la sécurité mais alimentait l'intolérance religieuse. Le bureau prévoit très prochainement de contester cette loi française qui date du 11 octobre 2010.

Cependant, il est important de noter que ce comité a juste le droit de donner ses avis, mais n’a aucun pouvoir de décision, de coercition, ou de sanction. “Les décisions du comité des droit de l’Homme n’ont aucune valeur juridiquement contraignante”, confirme Me Richard Malka. Toutefois, que dit réellement la loi française a ce sujet ?  La loi “interdit la dissimulation du visage dans les lieux publics” (commerces, maries, transports, rues etc). La burqa est donc dans le viseur de cette loi.

Puisqu’il s’agit d’un voile intégral souvent bleu et doté d’une “grille” de tissu recouvrant les yeux. En plus de la burqa, le niqab est aussi dans le collimateur. La loi prévoit aussi une amende pouvant aller jusqu'à 150 euros a tout contrevenants. Ci-dessous la vidéo de la première femme condamnée à une amende de 150 euros pour avoir contrevenu à cette loi.

En outre, la France n’est pas le seul pays à avoir adopté cette loi en Europe, même si elle a été le premier. De plus en plus de pays du vieux continent sont en train d’adopter cette loi contre le niqab. C’est le cas de la Belgique, du Danemark, ou de l’Autriche.

La controverse est alors d’abord et avant tout politique. Et en plus, plusieurs pays veulent conserver leur souveraineté et leur pouvoir de se s'auto- déterminer. Le comité des droits de l’Homme de l’ONU va-t-il réussir à faire plier les européens sur l’interdiction du niqab ? Quel est votre avis cette question très épineuse ?

À LIRE AUSSI: Le burkini fait polémique ! Faut-il l'interdire dans les piscines de l'Hexagone, le débat fait rage à Rennes